Genévrier

Nom latin: 

Juniperus communis

Nom(s) vulgaire(s): 

Genièvre, genibre, thériaque des paysans

Famille: 

Cupressacées

Période de récolte: 

En octobre et novembre.

Genévrier : Propriétés

En usage interne, on utilise le genévrier contre les troubles de la digestion et les troubles urinaires. A faible dose, les baies traitent les dyspepsies (maux d'estomac), la perte d'appétit ou encore les flatulences. En usage externe, son huile essentielle soulage les rhumatismes et les névralgies.

Publicité
Genévrier : Etudes scientifiques

Inconnues

Genévrier : Histoire

Le genévrier est utilisé comme plante médicinale depuis l’Antiquité, par les Grecs et les Arabes. C’est au XIXe siècle que ses vertus antirhumatismales, digestives et diurétiques sont rapportées par François-Joseph Cazin.

Genévrier : Comment la reconnaître?

Le genévrier est un arbuste qui peut atteindre 5 mètres de haut. Très répandu en Europe, il pousse sur des sols pauvres, dans des régions ensoleillées. Ses tiges brunes portent des feuilles en aiguilles et des fleurs jaunes (en avril et mai). Il faut trois ans à ses baies pour arriver à maturité. Durant cette période, elles passent du vert au bleu-noir.

Genévrier : Parties utilisées

Les baies.

Genévrier : Posologie

En usage interne

Contre les troubles urinaires

Décoction : Plonger 10g de baie dans 75cl d’eau, porter à ébullition et laisser bouillir 20 minutes. Filtrer. Boire 2 ou 3 tasses par jour, pendant 3 semaines au maximum.

Contre la dyspepsie

Infusion : 0,5 à 2g de baies écrasées pour une tasse d’eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes et filtrer. Boire une tasse 15 minutes avant les repas, pendant 3 semaines au maximum.

Ou

Teinture : Diluer 10 à 20 gouttes dans un petit verre d’eau sucrée, à boire 3 fois par jour, pendant 3 semaines au maximum.

En usage externe

Contre les rhumatismes, les névralgies, les tendinites et les myalgies

Infusion : 10 à 20 cl dans l’eau du bain.

Ou

Huile essentielle : diluée à 3 à 5% dans une huile végétale. En friction 2 à 3 fois par jour.

En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Genévrier : Précautions d'emploi

Les traitements aux baies de genévrier sont contre-indiqués aux femmes enceintes, allaitantes, aux personnes de moins de 18 ans, en cas de maladies des reins (néphrite, pyélonéphrite, insuffisance rénale…) et d’inflammation aiguë des voies urinaires. Un usage de plus de 6 semaines ou un surdosage peuvent entrainer diverses complications : troubles de la miction, albuminurie et douleurs rénales. Demandez l’avis d’un médecin avant toute prise.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Genévrier : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité