Gaulthérie

Nom latin: 

Gaultheria procumbens

Nom(s) vulgaire(s): 

Gaulthérie couchée, thé des bois, palommier, wintergreen.

Famille: 

Ericacées

Période de récolte: 

Juin à juillet.

Gaulthérie : Propriétés

Les feuilles de la gaulthérie contiennent un composé (monotropidoside) qui permet la libération de salicylate de méthyle, une substance qui compose 98% de l’huile essentielle. Cette substance a un effet anti-inflammatoire, antalgique (elle apaise les douleurs) et antispasmodique (elle prévient les contractions musculaires involontaires). La gaulthérie est surtout indiquée dans la prise en charge des douleurs musculaires et articulaires, des crampes, des contractures, des tendinites, de l’arthrose, des rhumatismes et de la goutte. On l’emploie parfois pour soigner les maux de tête provoqués par des troubles hépatiques ou de la circulation. Son huile essentielle est très appréciée des sportifs avant et après l’effort, car elle prépare et détend les muscles. Administrée par voie orale, elle contribue au bon fonctionnement du foie.

Publicité
Gaulthérie : Histoire

Originaire du Canada, la gaulthérie était utilisée par les sorciers amérindiens pour traiter les rhumatismes et faire baisser la fièvre. En constatant que la plante affectionnait les milieux humides, ils étaient convaincus qu’elle pouvait soigner les douleurs liées à l’humidité.

Gaulthérie : Comment la reconnaître?

La gaulthérie est un sous-arbrisseau dont la tige rampante mesure entre 10 et 15 cm de long. Ses feuilles dégagent une odeur très forte lorsqu’on les frotte. Ses fleurs, blanches ou rose pâle, produisent en octobre de petits fruits rouges de forme circulaire.

Gaulthérie : Parties utilisées

L’huile essentielle issue des feuilles.

Gaulthérie : Posologie

En usage externe.

Contre les douleurs musculaires et articulaires, les tendinites, les crampes, les contractures et les rhumatismes.

Massage : Mélanger 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie avec 2 à 3 gouttes d’huile végétale. Masser doucement la zone endolorie, 3 fois par jour.

N.B. : Si la zone douloureuse est importante, ne pas hésiter à diluer l’huile (5 gouttes pour 1 cuillère à soupe d’huile de millepertuis).

Contre l’arthrite . Massage : Mélanger 5 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie, de genévrier et de romarin avec 1 cuillère à soupe d’huile d’amande douce. Masser les zones douloureuses.

Contre les névralgies. Massage : Mélanger 50 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie, de genévrier, de lavande, de romarin et de menthe poivrée avec 100 ml d’huile de sésame. Masser les zones douloureuses.

Contre les maux de tête . Massage : Mélanger 1 goutte d’huile essentielle avec 2 ou 3 gouttes d’huile végétale. Appliquer sur les tempes ou sur le front, 1 ou 2 fois par jour. La préparation ne doit pas entrer en contact avec les yeux.

N.B. : L’ajout d’une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée augmente l’effet de la préparation.

Gaulthérie : Précautions d\'emploi

L’huile essentielle de gaulthérie est déconseillée chez les enfants de moins de 12 ans, pendant la grossesse et l’allaitement. En cas d’irritations, il est préférable de la diluer avec une huile végétale calmante, par exemple l’huile d’olive. Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins.

Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Publicité

Gaulthérie : Maladie(s) associée(s): 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité