Laitue

Laitue : Intérêt nutritionnel

Diurétique. Riche en eau et disposant d'un bon rapport potassium/sodium, la laitue favorise l'élimination de l'eau.
Aliment minceur. La laitue contient peu de glucides et seulement des traces de lipides. Elle est ainsi idéale pour les personnes qui surveillent leur ligne. A condition bien sûr de ne pas la charger en vinaigrette et de préférer une sauce yaourt-citron qui n'augmentera que d'une dizaine de calories sa consommation.
Contre Alzheimer. D'après une étude menée in vitro*, la laitue romaine aurait des effets neuroprotecteurs et pourrait ainsi participer positivement à prévenir l'apparition de maladies neurodégénératives comme l'Alzheimer.
Riche en vitamines. La laitue contient des vitamines C et E, et de la provitamine A (antioxydante, elle luttre contre le vieillissement cellulaire prématuré, et prévient les risques cardiovasculaires et cancéreux), et de la vitamine B9 (particulièrement recherchée par la femme enceinte).
De bons minéraux. La laitue est aussi une source intéressante de calcium, de fer, de potassium et de cuivre.
Des fibres qui jouent un rôle bénéfique dans le métabolisme des lipides et des glucides, et donc dans la diminution du risque d’apparition de pathologies cardiovasculaires et digestives. Des fibres aussi appréciables pour lutter contre la paresse intestinale.
*Im SE, Yoon H, et al. Antineurodegenerative Effect of Phenolic Extracts and Caffeic Acid Derivatives in Romaine Lettuce on Neuron-Like PC-12 Cells . J Med Food. 2010 Aug;13(4):779-84.

Publicité
Laitue : Son histoire

La laitue tirerait son nom de sa sève laiteuse. Selon les Saintes Ecritures, elle figurait parmi les plantes dont Moïse avait prescrit aux Israélites d’entourer l’agneau pascal pour commémorer l’amertume de l’exil. Sous l'Antiquité, les Pythagoriciens l’appelaient "la plante des eunuques" en référence à l’action sédative qu’elle était sensée exercer sur l’appareil génital. La laitue fut d'ailleurs longtemps un symbole de chasteté. Elle était appréciée par les Romains au début du repas pour préparer l'estomac. Au Moyen-Âge, la laitue crue fut moins consommée. On la faisait cuire pour des ragoûts et des tourtes. Elle redevint à la mode en Europe de l’Ouest au XVIe siècle. Différents types de laitues ont ensuite été cultivés et consommés. La laitue "iceberg" (plus ferme et plus croquante) apparait dans les années 1940. Elle prend rapidement une place importante puisqu'elle est moins fragile que la traditionnelle laitue.

Famille

Astéracées.

Laitue : Sa production

La laitue est le troisième légume le plus consommé par les Français. La France est le troisième producteur européen de laitue. On produit divers variétés de laitues : la laitue pommée (Sud-Est), la batavia, l'iceberg, la lollo, la feuille de chêne, la romaine ou encore la laitue grasse (aussi appelée "Sucrine", "Craquerelle du Midi", "Têtue de Nîmes").

Saison

Printemps, été et début de l'automne.

Conseils d'achats et d'utilisation

La laitue est une salade fragile qui s'abîme très vite. Elle doit être choisie ferme, sans taches, sans fletrissures, humide mais non mouillée. La laitue peut se conserver 2 à 3 jours dans un sac à légumes. On peut la garder une semaine si on la lave, l'essore sans casser ses feuilles et qu'on la met dans un récipient hermétique au réfrigérateur. Il est mieux de la consommer crue pour conserver le maximum de vitamines.

Recettes

Tarte de laitue romaine
Salade de thon aux pommes de terre sur feuilles de laitue
Coeurs de canard à la laitue
Crozets aux laitues variées

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité