Septicémie foudroyante : c'est quoi ?

Une septicémie est une infection qui s’est propagée dans le sang et qui a atteint l’ensemble de l’organisme. Mais une septicémie foudroyante, qu'est-ce c'est ? Dans quels cas qualifie-t-on la septicémie de foudroyante ? Quels risques fait-elle encourir ?

Publicité
Publicité

© Fotolia

Septicémie foudroyante

Une septicémie est une infection du sang qui va se propager dans le reste de l’organisme. Pour qu’une telle infection soit possible, il faut que les germes pathogènes (bactéries, virus, champignons) aient eu une porte d’entrée qui peut être une infection (pulmonaire, digestive, urinaire ou cutanée) ou une plaie qui se serait infectée. En principe, le système immunitaire se défend contre l’infection. Toutefois, il arrive que des bactéries passent dans le sang et qu’elles gagnent le reste de l’organisme sans que le système immunitaire n’ait eu le temps de les détruire : c’est la septicémie. Dans un quart des cas, les septicémies peuvent être foudroyantes et se traduire par un choc septique (chute brutale de tension associée à des frissons et à une fièvre de plus de 38 °C).

Publicité

Risques liés à une septicémie foudroyante

Publicité

On distingue trois stades de gravité à la septicémie, le plus élevé étant le choc septique, le cœur ne parvenant plus à vasculariser correctement l’organisme et donc à oxygéner les tissus. Dans 50 % des cas, une telle réaction mène au décès. Si on intervient suffisamment tôt pour sauver le malade, la septicémie peut malgré tout avoir déjà lésé des organes. Généralement, les séquelles sont dues au choc septique au cours duquel les organes (reins, foie, etc.) ont été trop longtemps privés d’oxygène.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite