Métastase du foie : quelles chances de survie ?

Publicité

Chaque année, près de 8200 nouveaux cas de cancers primitifs du foie sont diagnostiqués. Ce chiffre n'est rien en comparaison du nombre bien plus élevé de cancers du foie secondaires à une tumeur localisée sur un organe différent. Très agressif, ce cancer digestif présente un taux de survie à cinq ans relativement faible même si les traitements ne cessent d'évoluer

Publicité

© Fotolia

Métastase du foie, qu'est-ce que c'est ?

Redoutées, les métastases correspondent à des tumeurs malignes secondaires qui se développent à une distance plus ou moins éloignée d'une tumeur primitive. Dans le cadre du cancer du foie primitif, constitué à partir des cellules hépatiques, les métastases peuvent se multiplier aux organes avoisinants. Le foie peut également être le siège de métastases provenant d'une tumeur primaire implantée dans un autre organe : poumon, sein, côlon... On parle alors de cancer du foie secondaire.

Publicité
Métastase du foie : les chances de survie à cinq ans

Le taux de survie en cas de métastases est malheureusement assez faible car la multiplication des tumeurs en dehors de l'organe hépatique signifie bien souvent que le cancer présente un stade avancé. En effet, le diagnostic du cancer du foie, qu'il soit primaire ou secondaire, est souvent tardif, empêchant ainsi la mise en place de traitement thérapeutique efficace pour stopper la prolifération des cellules cancéreuses. Ainsi, l'étude SEER estime que le taux de survie à cinq ans pour le cancer du foie, tous stades confondus, est de 13 %.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité