Diabète : pourquoi les pieds cicatrisent moins bien ?

Le diabète multiplie par 15 le risque de subir une amputation d’un membre inférieur (pied, jambe ou orteil). Pourquoi les pieds des personnes diabétiques cicatrisent-ils moins bien que ceux de la population en général ? 

Publicité
Publicité

© photographee

Diabète : une mauvaise cicatrisation au niveau des pieds

Les personnes diabétiques souffrent de problèmes vasculaires, c’est-à-dire d’une mauvaise circulation sanguine – notamment en raison de leur glycémie sanguine trop élevée – et cela entraîne un déficit d’oxygène dans le sang. Cette déficience provoque en conséquence une cicatrisation plus difficile, plus lente, et les risques d’infection sont donc augmentés.

Publicité
Diabète : un facteur aggravant des lésions aux pieds

Il semble étonnant que le diabète puisse expliquer 70 % des amputations chaque année. Et pourtant, cette maladie provoque une perte de la sensibilité à la chaleur, au froid et à la douleur dans les membres inférieurs. Une personne souffrant de diabète, qui se blesse ou est victime d’une infection au niveau du pied, ne ressentira donc rien ou pas grand-chose, et ne consultera donc pas son médecin pour traiter le mal avant qu’il ne dégénère – parfois jusqu’à la gangrène, et donc l’amputation.

Diabète : une surveillance des pieds indispensable

En cas de diabète, il est essentiel d’avoir une excellente hygiène, notamment au niveau des orteils, des ongles et des pieds, et de surveiller régulièrement l’état des pieds, pour détecter toute infection ou plaie dès qu’elle survient, afin d’agir à temps.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité