Désensibilisation: un traitement du rhume des foins

Publicité

Le rhume des foins, également appelé rhinite allergique ou pollinose, touche quasiment 10 millions de Français. Démangeaisons cutanées, écoulements nasaux, irritation oculaire, éternuements chroniques…, autant de symptômes gênants et difficiles à supporter chaque année. Vous cherchez un traitement contre le rhume des foins ? Optez pour une désensibilisation.

Publicité

La désensibilisation comme traitement du rhume des foins : comment ça marche ?

La désensibilisation, ou immunothérapie, consiste à administrer des doses progressives d’allergènes de manière à ce que le corps s’y habitue et arrête d’y réagir. Il existe deux voies d’administration : injectable et orale (ou sublinguale). Dans le cas de la rhinite allergique, la voie orale est souvent privilégiée car, depuis 2011, un traitement de désensibilisation aux pollens de graminées a été lancé sur le marché pharmaceutique.

Publicité
Les deux points à savoir sur ce mode de traitement du rhume des foins

La désensibilisation, si elle constitue un bon mode de traitement du rhume des foins, s’étend sur plusieurs années (entre 3 et 5 ans en moyenne). Elle est donc recommandée pour les personnes allergiques à différents pollens et sujettes à des crises tout au long de l’année.
Si la prise du traitement est longue, son taux de réussite est plutôt élevé (environ 85%) et dure généralement toute la vie, contrairement aux traitements de fond à base d’antihistaminiques qui n’ont qu’un effet ponctuel. Consultez votre allergologue pour en savoir plus sur ce mode de traitement du rhume des foins.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité