Cancer de la prostate et traitement hormonal

Cancer de la prostate et traitement hormonal

Chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, thérapie biologique, hormonothérapie : il existe plusieurs façons de prendre en charge un cancer de la prostate. Le choix du traitement dépend de plusieurs facteurs tels que la nature et le stade de la tumeur, l’âge et l’état de santé du patient, la présence de métastases… Le traitement hormonal est-il efficace pour guérir un cancer de la prostate ? Quand est-il mis en place ? Explications.

Publicité
Publicité

Indications du traitement hormonal dans le cadre du cancer de la prostate

L’hormonothérapie est généralement proposée lorsque la tumeur s’est propagée au-delà de la prostate. Elle est parfois indiquée en association avec une radiothérapie ou une ablation chirurgicale de la prostate (prostatectomie), ou lorsque le premier traitement mis en place ne fournit pas les résultats attendus.

Publicité

Les différents types d’hormonothérapie pour traiter le cancer de la prostate

Le but du traitement hormonal est de neutraliser les hormones qui favorisent la croissance de la tumeur. Il peut être mis en place pendant une courte période (s’il est associé à un autre traitement), de façon intermittente ou à vie. Les hormones les plus utilisées sont les inhibiteurs des hormones LH-RH, les anti-androgènes stéroïdiens et les anti-androgènes périphériques.

Effets indésirables liés au traitement hormonal

L’hormonothérapie est susceptible d’entraîner des effets secondaires. Ces effets varient en fonction des personnes et des hormones administrées. Les troubles sexuels (baisse de libido, impuissance), les bouffées de chaleur et l’augmentation du risque de fracture sont les effets indésirables les plus fréquents. Les œstrogènes, autrefois utilisés, ne sont plus indiqués, en raison des problèmes cardio-vasculaires qu’ils pouvaient provoquer.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité