Cancer du testicule : comment faire une autopalpation ?

Cancer du testicule : comment faire une autopalpation ?©iStock

Le cancer du testicule est une pathologie relativement rare. Lorsqu’il est détecté précocement, le cancer du testicule présente un pronostic très favorable de guérison totale. Comment le détecter ? De quelle prise en charge fait-il l’objet ?

Publicité
Publicité

Cancer du testicule : les symptômes

Dans la majorité des cas, le cancer du testicule se manifeste par une masse assez facilement détectable à l’autopalpation. Les spécialistes recommandent d’ailleurs à tous les hommes de pratiquer ce type d’examen une fois par mois environ. Pour être efficace, celui-ci doit être réalisé face à un miroir afin de contrôler l’absence de modifications d’apparence du ou des testicules. Ensuite, la palpation doit être pratiquée avec trois doigts : le majeur et l’index sous le testicule et le pouce au-dessus. Le toucher ne doit pas être douloureux. En outre, il est important de ne pas confondre le canal spermatique avec une éventuelle tumeur. D’autre part, le développement des seins peut également constituer un signe clinique supplémentaire.

Publicité

Cancer du testicule : les traitements

La voie chirurgicale représente l’option thérapeutique privilégiée. L’opération consiste en une ablation du testicule appelée orchidectomie. Elle est pratiquée dans tous les cas, même en présence de métastases, et peut être accompagnée d’un curage ganglionnaire. En fonction des cas, des séances de radiothérapie ou de chimiothérapie peuvent être programmées afin d’éliminer d’éventuelles cellules cancéreuses résistantes. Un prélèvement de sperme est généralement proposé au patient en amont de son traitement.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité