Alzheimer : comment aider un proche qui a la maladie

Publicité

Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer souffrent d’une perte de repère chronique. Si vous avez un proche qui a la maladie, il existe quelques gestes au quotidien qui vous aideront à ne pas rompre le lien. 

Publicité

La communication, une clé pour accompagner les personnes victimes d’Alzheimer

Maintenir la conversation est un outil essentiel pour rassurer le malade. N’hésitez pas à parler lentement et ne le contredisez pas s’il tient des propos incohérents pour lui éviter des situations stressantes. Vous pouvez aussi utiliser davantage la communication non verbale en lui tenant la main ou en lui souriant régulièrement.

Publicité
Simplifier les routines du quotidien et rendre la maladie d’Alzheimer moins difficile

Les malades victimes d’Alzheimer ont souvent du mal à ressentir le besoin de s’alimenter. Vous pouvez instaurer une routine pour prendre les repas à heures fixes, ce qui aidera votre proche à focaliser son attention. Prédécoupez les aliments en petits morceaux et n’hésitez pas à lui proposer des plats qu’il aimait pour rendre le moment plus facile.

Protéger un proche qui a Alzheimer en sécurisant au maximum son environnement

Pour permettre au malade de rester le plus autonome possible, n’hésitez pas à sécuriser son environnement au maximum. Vous pouvez enlever les tapis qui risqueraient de le faire glisser, ne pas mettre d’objets en hauteur sur des meubles et ne pas le laisser se promener seul à l’extérieur pour lui éviter de se perdre en chemin.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité