Nez bouché : est-ce vraiment un rhume ?

Publicité

Qu'on parle d'obstruction ou de congestion nasale, le nez bouché résulte d'une inflammation de la paroi nasale généralement causée par un rhume. Mais il existe d'autres raisons permettant d'expliquer ce type de signe clinique. Tour d'horizon.

Publicité

Rhume : pourquoi a-t-on le nez bouché ?

Le rhume est un trouble respiratoire qui se caractérise principalement par une obstruction nasale. Celle-ci s'explique par le fait que la charge virale responsable de l'infection provoque un œdème dans la cavité nasale qui devient, de fait, plus étroite. Résultat : le mucus sécrété n'est plus suffisamment évacué, ce qui donne cette impression inconfortable d'avoir le nez bouché.

Publicité
Nez bouché : les autres causes

Si le rhume constitue la principale étiologie de la congestion nasale, il est loin d'être le seul. En effet, certaines réactions allergiques (rhume des foins, allergie aux pollens…) sont susceptibles d'entraîner ce type de manifestations cliniques tout comme les sinusites ou encore l'hypertrophie des végétations adénoïdes. Plus rarement, la présence d'une tumeur peut entraîner une obstruction nasale. Cela peut être le cas dans le cadre du cancer des sinus ou du cancer ethmoïde.

Nez bouché : que faire ?

Pour remédier à ce symptôme souvent désagréable et gênant, il existe des solutions simples à mettre en place pour retrouver un écoulement nasal normal. En premier lieu, il est vivement conseillé de boire beaucoup d'eau afin de fluidifier au maximum les sécrétions. L'utilisation d'un humidificateur d'air représente également une alternative efficace. Mais si la congestion persiste, il est recommandé de consulter un médecin traitant afin de confirmer l'origine du signe clinique et de mettre en place un traitement adapté.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité