Rhume : l'astuce pour le guérir vite dès les premiers symptômes

Publicité

Lorsque cette maladie courante de l’hiver se manifeste, le premier geste à adopter n’est pas nécessairement celui que vous croyez. Dix experts ont donné au "Huffington Post" LE meilleur et le plus simple moyen de guérir plus rapidement.  

Publicité

Nez qui coule, frissons, mal de tête… pas de doute c’est un rhume. Quand cette infection courante de l’hiver survient, chacun a généralement ses petites astuces pour le faire passer au plus vite. Mais celle qui fait le plus d’effet n’est pas forcément celle que vous croyez, comme l’expliquent des médecins interrogés par le Huffington Post américain.

Qu’ils soient infirmiers ou immunologistes, tous ont répondu unanimement sur la façon de faire disparaîre le virus le plus tôt possible. Il ne s’agit pas de manger de la soupe, prendre de l’aspirine, de l'ibuprofène, du paracetamol ou encore de se jeter sur son vaporisateur nasal mais juste de boire, le plus souvent possible. Une astuce naturelle à suivre dès que la gorge commence à piquer et l’écoulement nasal à se faire sentir.

Publicité
Faciliter l'évacuation du virus

La raison est toute simple. Le corps a besoin d’hydratation pour lutter contre un rhume. Il produit naturellement un mucus pour se débarrasser du virus et le but est de "l’approvisionner" en fluide. Les voies respiratoires sont en effet tapissées par ce mucus, présent de la bouche aux poumons inférieurs. Le virus est "coincé" dans ce mucus et le mieux est de le faire disparaître en l’avalant pour le faire passer par le système digestif.

Boire de l’eau permet de maintenir la production naturelle de ce mucus, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il faut adopter ce réflexe toutes les minutes. Il existe un moyen simple de constater si l’on est assez hydraté : les urines. L’important est de boire suffisamment pour que l’urine obtienne une couleur jaune pâle. Si la couleur devient plus sombre, il faut s’abreuver davantage.

Publicité
Le deuxième conseil à suivre absolument est de faire une très bonne nuit de sommeil, de minimum sept heures jusqu’à neuf heures de repos. Non seulement une bonne nuit sommeil rend le corps moins sensible aux infections qui l’entourent, mais elle favorise également l’évacuation de ce mucus qui contient le virus. Une fois le corps endormi, il redirige son énergie vers le système immunitaire, tandis qu’en journée celle-ci sert à d’autres fonctions essentielles.
elles.

Vidéo Les corticoides nasaux

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité