Voici ce qu'il faut ajouter à vos plats pour réduire le risque cardiovasculaire

Publicité

Un chercheur danois rapporte les vertus d'un aliment très peu connue dans les pays occidentaux qui devraient être, selon lui, davantage incluses dans nos aliments quotidiens. Sa grande quantité d'antioxydants et de potassium font de cet ingrédient miracle un substitut de sel idéal.

Publicité

© Fotolia C’est un aliment qui ne fait pas partie de nos habitudes alimentaires, mis à part dans les sushis, mais qui serait pourtant d’un grand bénéfice pour l’organisme. Les algues sont connues pour leurs nutriments aux vertus exceptionnelles comme les antioxydants, les minéraux, les fibres et les phytostérols qui aident à prévenir les maladies cardiovasculaires, le diabète ou encore l’hypertension. Alors pourquoi ne pas les intégrer dans nos assiettes ?

Un chercheur danois a suggéré comment l'industrie alimentaire et les consommateurs peuvent les utiliser pour rendre les repas plus sains. Le mieux serait de les intégrer dans les aliments que nous mangeons tous les jours, soit le plus souvent des aliments transformés comme les pizzas surgelées, ou encore les pâtes. Dans un article paru dans la revue Phycologia , le chercheur recommande de remplacer 5% de la pâte qui sert à obtenir ces aliments par des algues séchées ou en granulés.

Publicité
A incorporer dans de nombreux plats

" Certaines substances contenues dans les algues peuvent être importantes pour réduire les maladies cardiovasculaires. Nous pensons que cette connaissance devrait être disponible pour la société et également être mis à profit ", explique Ole G. Mouritsen. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, les maladies cardiovasculaires sont l’une des premières causes de décès prématurés. Or, la plupart de ces pathologies sont évitables en mangeant sainement.

Le sel de sodium, présent dans les aliments transformés est par exemple beaucoup plus à risque que le sel de potassium que contiennent les algues. Par ailleurs, cette plante fait découvrir l ’umami , cette cinquième saveur (après le sucré, le salé, l'acide et l'amer) connue pour favoriser la satiété. " Il est difficile de déterminer combien d'algues une personne devrait consommer pour bénéficier de ses qualités. 5 à 10 grammes d'algues séchées par jour est mon estimation ", explique le professeur Mourits

Publicité
Outre la pâte, ce dernier suggère que les algues soient également intégrées dans la viande. Il est également possible d’en ajouter quelques morceaux dans des pâtisseries, ou d’en saupoudrer sur des plats comme des œufs, des pommes de terre, des légumes et du poisson. " En ajoutant des algues à des aliments transformés que nous pouvons en faire des aliments plus sains. Dans de nombreux cas, nous obtenons aussi des aliments plus savoureux" , conclu le chercheur.
cheur.

Vidéo Algues : La spiruline bientôt dans nos assiettes


Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité