Pacs, mariage ou concubinage

Depuis un petit moment, tous les deux, on passe toutes nos nuits dans le même lit et nos brosses à dents cohabitent à plein temps. Le doute n'est plus permis, je crois bien que l'on vit ensemble. Alors, on officialise ou bien on reste en "union libre" ? Bague au doigt ou pas ? Pour bien choisir entre mariage, Pacs et concubinage, suivez le guide !
Pacs, mariage ou concubinage
Sommaire

La fin du mariage ?

Au temps de nos grands-mères, tout était simple. On s'aimait, on se mariait, sans autre alternative. Aujourd'hui, les règles du jeu ont changé : plus d'un enfant sur deux naît hors mariage, 1 famille sur 10 est recomposée. 90 % des couples vivent ensemble sans formalité avant de se marier...

Malgré une embellie à l'approche de l'an 2 000, force est de constater que la vénérable institution du mariage a du plomb dans l'aile. Alors que plus de 410 000 mariages par an étaient célébrés au début des années 70, on n'en comptait plus que 274 400 en 2006. Et un couple sur deux divorce.

Inversement, après plusieurs modifications du texte, le Pacs, nouvelle forme d'union, séduit autant les couples hétéros qu'homos. En 2007, un cap a été franchi : plus de 100 000 couples ont signé un pacte civil de solidarité devant un tribunal d'instance.

Mariage et remariage

Les formalités du mariage

Quelque soit la cérémonie dont on rêve, le passage devant Monsieur le Maire est obligatoire avant toute cérémonie religieuse.

Côté papiers, un dossier doit être déposé en mairie trois semaines minimum avant le mariage et des bans seront publiés pendant dix jours avant. Les mariés doivent être majeurs et sans lien de parenté directe. Depuis 2006, le certificat médical prénuptial a été abandonné.

On se remarie ?

Si la loi ne fixe aucun délai à un homme pour se remarier, en revanche, une femme doit attendre 300 jours après la dissolution de sa précédente union pour retourner à la mairie.

Ce délai prend fin si la future épouse accouche entre-temps, ou si elle certifie qu'elle n'est pas enceinte.

Dans un cas comme dans l'autre, au moins un témoin majeur est indispensable pour chaque époux (4 en tout au plus ) à choisir dans la famille, parmi les amis ou encore le personnel de Mairie...

Le site officiel du mariage civil

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.