Les pertes blanches du début de grossesse : comment les reconnaître ?

Les pertes blanches sont habituelles en cours de cycle, mais elles prennent souvent un aspect différent environ trois semaines après le début de la grossesse. Habituellement, elles sont nettement plus abondantes qu'à la normale et très liquides.

Quant à leur couleur, elle est généralement d'un blanc laiteux, mais cela peut varier d'une femme à l'autre : certaines pertes sont plutôt jaunâtres par exemple.

Pertes blanches abondantes et liquides : comment les expliquer ?

La modification des pertes blanches est due aux bouleversements hormonaux de la grossesse. Les œstrogènes, notamment, augmentent la vitesse du renouvellement des cellules vaginales, d'où des pertes blanches plus abondantes.

Les sécrétions du col de l'utérus sont aussi produites en plus grande quantité sous l'action de la progestérone. Elles sont ensuite éliminées dans les pertes blanches…

Pertes blanches : un signe peu fiable ?

Certaines femmes ont naturellement des pertes blanches très abondantes à certains cycles, sans pour autant être enceintes… Des pertes blanches anormales ne constituent donc pas un signe très fiable de grossesse.

En revanche, si elles sont accompagnées d'autres signes (exemples : arrêt des règles, seins gonflés et sensibles, nausées), n'hésitez pas à faire un test de grossesse.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.