Prolapsus utérin : 3 symptômes

Le prolapsus utérin correspond à une descente d’organes : l’utérus n’est plus retenu par les muscles et ligaments périnéens et descend dans le vagin. Si ce sujet n’est jamais facile à aborder, il n’en demeure pas moins fréquent. De nombreuses femmes, suite à un accouchement, une opération chirurgicale ou encore la ménopause, sont victimes de ce problème. Focus sur trois symptômes du prolapsus utérin.
©IsTOCKgetty

La pesanteur : le premier symptôme du prolapsus utérin

Lorsque l’utérus commence à descendre dans le vagin, une sensation de pesanteur est très fréquemment rapportée par les femmes sujettes à ce problème. Cette gêne est souvent indolore, mais des douleurs sont parfois présentes.

Prolapsus utérin plus avancé : la boule vaginale

Les muscles et ligaments du plancher pelvien, fragilisés par des phénomènes hormonaux ou mécaniques, laissent parfois descendre l’utérus plus bas encore. Il peut alors s’extérioriser et une boule molle à l’extérieur du vagin est palpable. Il s’agit du col utérin qui sort au niveau vulvaire. Cette boule est plus proéminente après un effort comme le port de charges, ou encore des marches longues.

Les problèmes urinaires, un symptôme lié au prolapsus utérin

Lors d’un prolapsus utérin, la vessie et les conduits urinaires peuvent aussi subir la descente d’organes. Cela se traduit souvent par une envie d’aller uriner fréquente et impérieuse, ou au contraire, par des difficultés à uriner. Moins fréquent, l’affaissement du rectum provoque des problèmes de constipation ou de rétention fécale.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ pour la Saint-Valentin en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):