Mauvaise haleine : et si le foie en était la cause ?

Publié le 25 Août 2018 à 18h31 par La Rédaction Médisite
La mauvaise haleine, aussi appelée halitose, touche 1 personne sur 4. Si bien souvent la cause de la mauvaise haleine est un problème bucco-dentaire, elle peut être aussi l’expression d’un souci de santé plus profond, comme un mauvais fonctionnement du foie.

© Istock

Foie et haleine : le lien

Le foie est un organe essentiel du corps humain. Il filtre le sang et récupère toutes les toxines, bactéries, cellules mortes et autres déchets, qu’il va décomposer puis évacuer vers le tube digestif grâce à la bile. Dans l’intestin, la bile va permettre la dissolution des graisses et donc leur absorption. En outre, une partie du cholestérol est utilisé par le foie pour fabriquer de l’acide biliaire, de sorte qu’un foie qui fonctionne et produit suffisamment de bile permet de réduire le taux de cholestérol. La digestion se fait donc sans forte fermentation, responsable de mauvaise haleine.

Dysfonctionnement du foie, une cause de mauvaise haleine

Si le foie fonctionne mal, les conséquences sont multiples et provoquent notamment une mauvaise haleine. En effet, si le foie ne produit pas assez de bile, les déchets du sang ne sont pas correctement éliminés. Leur stagnation dans l’organisme est source de maladies et de mauvaise haleine. En outre, la digestion se fait mal si la bile produite est insuffisante, ce qui crée des ballonnements, de la fermentation, des maux de ventre, une langue jaune, une bouche pâteuse et une mauvaise haleine. Dans pareil cas, il est conseillé de stimuler la production de bile par la consommation d’artichaut et, d’une manière générale, de légumes amers (endives, épinards, pissenlit, gingembre…).

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X