Sommaire

Depuis peu, vous remarquez que vos mains se couvrent de taches brunes ? Sachez que ce phénomène est très courant, surtout à partir de 40 ans. Celles-ci résultent d'un vieillissement de la peau, mais elles peuvent être favorisées par plusieurs facteurs. Bonne nouvelle cependant : il est possible de les éliminer, grâces à différentes techniques. Le point.

Taches brunes : qu'est-ce que c'est ?

Les taches brunes, également appelées "lentigos", ou "taches de vieillesse", résultent du vieillissement de la peau. Elles apparaissent généralement sur les mains, mais aussi parfois sur tout le corps.

Ce sont en fait des séquelles localisées (taches mélaniques) qui proviennent d'un déséquilibre de la production de mélanine que les cellules de la peau sont incapables de réparer.

Cette production de mélanine est régulée par un mécanisme hormonal qui est très sensible au stress, à certains médicaments, à l'utilisation de parfum et à tout ce qui peut provoquer un déséquilibre endocrinien. Sans oublier les facteurs environnementaux, comme les rayons du soleil.

Il est important de noter que ces taches peuvent être superficielles en se limitant à l'épiderme, ou plus profondes puisqu'elles sont ancrées dans le derme. Ces dernières sont alors plus difficiles à faire disparaître.

À quel âge est-on touché ?

Ces taches peuvent apparaître dès l’âge de 40 ans, mais elles peuvent parfois être constatées chez les plus jeunes lorsqu'ils ont commencé à s'exposer tôt. Et c’est d’ailleurs souvent l’excès de soleil plus que l’âge qui fait apparaître les taches brunes.

Elles apparaissent en général avec d’autres symptômes de vieillissement photo-induit, comme les rides ou la perte de tonus et d’élasticité de la peau.

En outre, on constate ces lésions surtout sur les peaux claires, notamment chez les blonds et les roux.

Bon à savoir : ces taches ne sont pas dangereuses pour la santé et sont généralement bénignes, mais il faut rester vigilant quant à leur possible évolution et ne pas hésiter à faire examiner ces taches par un spécialiste si elles évoluent en terme de taille, forme, aspect ou couleur. En effet, elles peuvent parfois être confondues avec un mélanome, ou être révélatrices de maladies cancéreuses.

À quoi ressemblent ces taches ?

Elles sont plates, foncées, grises, marron ou noires et on les retrouve la plupart du temps sur la peau du cou, du décolleté, du visage et des mains, les zones les plus exposées au soleil.

Elles ont une forme arrondie ou ovale d’environ 1 cm. De couleur beige au départ, elles deviennent progressivement brunes, marron ou grises.

À noter : les taches de soleil ne disparaissent jamais et se multiplient avec l’âge, surtout si l’on ne se protège pas des rayons UV.

Les lampes flash

Les lampes flash© Istock

La lumière pulsée, également appelée lampe flash, est désormais utilisée en dermatologie, notamment pour traiter les taches pigmentaires.

Grâce à une longueur d’onde spécifique, cette méthode cible la mélanine au cœur de la cellule pour mieux la détruire progressivement. Elle permet de traiter généralement en 1 à 3 séances espacées d’un mois les taches claires, sur des phototypes clairs (I à III).

On utilise cette technique sur de grandes surfaces car on est en présence d’une bande de lumière (contrairement au laser qui est monochromatique).

À noter : alors que le laser détruit la cellule dans laquelle se trouve la mélanine, la lumière pulsée détruit le pigment brun à l’intérieur des cellules sans altérer les tissus avoisinants.

Pour quels types de peau ?

La lumière flash est adaptée aux peaux sensibles et réactives et est utilisée sur le décolleté, le dos des mains, le visage. Elle est destinée aux taches superficielles et parfaitement adaptée aux zones fragiles, comme le cou.

En revanche, même si cette méthode présente de nombreux avantages, elle possède également quelques inconvénients, comme le fait de ne pouvoir être pratiquée sur une peau bronzée.

Vous devez donc réaliser vos séances de lumière flash bien après l’été quand vous n'aurez plus aucune trace de bronzage.

Que se passe-t-il après une séance ?

Des croûtelles se forment après la séance. Elles durent en moyenne une semaine. L’exposition au soleil est fortement déconseillée suite à une séance car il existe un risque d’hypo-pigmentation avec à la clé des taches blanches à la place des taches brunes.

Le laser

Le laser est une solution souvent proposée par les dermatologues puisqu’il détruit les mélanocytes et donc les cellules qui contiennent la mélanine et estompe ainsi les taches peu à peu.

Il faut compter 2 à 3 séances espacées de 6 semaines pour faire disparaître la majorité des taches brunes. Certaines ne disparaîtront jamais complétement ou nécessiteront davantage de séances.

Pour quels types de peau ?

Ce traitement est surtout recommandé aux personnes ayant la peau claire pour mieux cibler la tache plus foncée, et de préférence l’hiver pour éviter le risque de bronzage qui pourrait perturber l’action du laser.

Que se passe-t-il après une séance ?

Des petites croutelles apparaîtront dans les jours qui suivent la séance et dureront une semaine environ. Il ne faut pas les arracher. Une crème cicatrisante et hydratante doit être appliquée. L’exposition au soleil est contre-indiquée après une séance de laser pour éviter les hyperpigmentations post-inflammatoires.

La cryothérapie

La cryothérapie© Istock

La cryothérapie est la technique la plus accessible en termes de coût. Elle consiste à brûler la tache en appliquant de l’azote liquide très froid.

Cette méthode provoque une sensation de froid et de légers picotements indolores.

Pour quels types de peau ?

Là encore, la technique est recommandée pour les peaux claires avec des taches foncées bien délimitées.

Que se passe-t-il après une séance ?

L’exposition au soleil est déconseillée ensuite.

Le peeling

Le peeling aux acides sur la peau est une technique très fréquemment utilisée pour éliminer les petites taches brunes. Elle est non douloureuse.

Cet acide (généralement acide trichloracétique) est déposé sur la peau pour l’exfolier. Il est laissé en place quelques minutes et l’agent chimique brûle la tache, ce qui entraine la formation d’une cloque.

Pour quels types de peau ?

Cette technique est recommandée aux peaux claires et il ne faut pas s’exposer au soleil ensuite.

Que se passe-t-il après une séance ?

Une croute apparaît, sèche et décolle la tache qui part alors définitivement.

La dermabrasion

La dermabrasion est une technique proche du peeling qui est très efficace, mais plus agressive. Elle consiste en un ponçage de la peau pour emporter le revêtement cutané ainsi que la tâche.

Pour quels types de peau ?

Si vous avez une peau trop fine, des problèmes de cicatrisation peuvent survenir. Aussi, il vaut mieux avoir une peau assez épaisse pour supporter cette méthode.

Que se passe-t-il après une séance ?

Un léger œdème et une rougeur peuvent apparaître durant 24 à 48 heures. On applique éventuellement une crème cicatrisante et calmante. Pas de soleil durant la semaine suivante, et bien sur pas de gommage à la maison.

Les crèmes anti-taches

Les crèmes anti-taches© Istock

De nombreuses crèmes dépigmentantes existent pour rendre les taches brunes plus pâles. Certaines sont des crèmes cosmétiques contenant des extraits végétaux et sont en vente libre. Parmi les extraits actifs de ces crèmes, on retrouve :

  • de la vitamine C ;
  • de l’acide azelaïque ;
  • de l’acide kojique ;
  • de la viniférine ;
  • du résorcinol ;
  • des AHA, etc.

D’autres crèmes existent, notamment à base d’hydroquinone, de dermocorticoïdes et de sels de mercure, d’acide salicylique, d'acide glycolique, et de trétinoïne… Ces crèmes, lorsqu’elles sont autorisées en France (ce qui n'est pas toujours le cas), sont délivrées uniquement sur ordonnance.

Sachez également que ce traitement nécessite d’utiliser impérativement un écran total à chaque exposition au soleil et il peut provoquer des démangeaisons, des irritations, voire même une sécheresse cutanée sur une peau sensible.

Pour quels types de peau ?

Demandez conseil à votre pharmacien.

Les taches brunes : comment les prévenir ?

Les taches brunes : comment les prévenir ?© Istock

La prévention de l’hyperpigmentation passe par l’utilisation quasi-systématique d’un écran solaire au quotidien, en plus de sa crème de jour.

Le nettoyage de la peau est également important : vous devez vous démaquiller tous les soirs et tonifier votre peau en utilisant des produits non agressifs et non desséchants.

L’arrêt du tabac est un plus car celui-ci est un grand producteur de radicaux libres qui dégrade alors la qualité de la peau et la rend plus sujette aux taches.

Enfin, la prévention passe par la consultation d’un spécialiste. Celui-ci saura vous conseiller, en particulier si une ou plusieurs taches brunes changent d’apparence.

Si la tache devient noire, qu’elle grossit rapidement et présente des bords irréguliers avec l’apparition de couleurs inhabituelles ou qu’elle s’accompagne de démangeaisons, de saignements, ces changements pourraient être le signe d’un mélanome, qui s'avère être une tumeur maligne du système pigmentaire de la peau. C’est une tumeur potentiellement agressive, d’ où l’ importance d’ un diagnostic précoce.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Les mélanomes, Dermato Info, 22 juin 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.