Verrue séborrhéique : les traitements

Publié le 09 Novembre 2018 par La Rédaction Médisite
Les verrues séborrhéiques sont des verrues fréquentes dans les zones grasses de la peau, que l’on rencontre à partir de 35/40 ans. Heureusement, les médecines douces, notamment les huiles essentielles et l’huile végétale de ricin, permettent de les éliminer.
Publicité

6755251-inline-500x332.jpg© Istock

Les verrues séborrhéiques : de quoi s’agit-il ?

Les verrues séborrhéiques ne sont pas à confondre avec les verrues plantaires ou les lésions vulgaires. Elles sont dues à un virus, le Human Papillomavirus. Elles apparaissent essentiellement dans les zones où la peau sécrète beaucoup de sébum, à savoir le cuir chevelu, le visage, le dos ou encore la poitrine. Si elles sont bénignes, elles n’en sont pas moins disgracieuses, aussi doivent-elles être traitées au plus vite.

Publicité
Publicité

Les huiles essentielles pour soigner les verrues séborrhéiques

Les huiles essentielles de cannelle, d’arbre à thé, ou de citron vont aider à soigner et à limiter la propagation des verrues séborrhéiques. Il faut appliquer une goutte d’huile essentielle avec un coton-tige sur la verrue au coucher pendant 15 jours.

L’huile végétale de ricin contre les verrues séborrhéiques

Très hydratante, riche en acide ricinoléique, en vitamine E, elle est à la fois antifongique, antibactérienne, anti-inflammatoire et antioxydante. Associée au bicarbonate de soude, elle est très efficace pour faire disparaître une verrue séborrhéique. Comment procéder ? Nettoyer la verrue avec du bicarbonate de soude et de l’eau. Imbiber une compresse d’huile de ricin préalablement tiédie et entourer la verrue de la compresse. Mettre un film adhésif sur l’ensemble et recouvrir d’une serviette chaude. Laisser poser une heure, puis rincer avec de l’eau et du bicarbonate de soude. Renouveler l’opération chaque semaine.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X