Pourquoi l'hypertension pulmonaire est-elle une maladie cardio-vasculaire ?

Le cœur est une pompe qui permet au sang oxygéné (en provenance des poumons) de perfuser tous les organes. Il permet aussi de renvoyer le sang non oxygéné dans les poumons, afin qu'il se recharge en oxygène. Quand les vaisseaux pulmonaires sont obstrués, le sang arrive difficilement aux poumons. Le cœur doit donc fournir un effort supplémentaire pour envoyer le sang aux poumons, ce qui le fatigue. Une insuffisance cardiaque s'installe alors.

Essoufflement, fatigue, quels sont les symptômes de l'hypertension pulmonaire ?

Les causes de l'hypertension pulmonaire sont variées (prédisposition génétique, maladie infectieuse...), mais les symptômes sont souvent caractéristiques. L'hypertension pulmonaire provoque en effet des difficultés respiratoires (dyspnée), un essoufflement, des œdèmes au niveau du membre inférieur, une fatigue particulièrement marquée à l'effort, qui peut même aller jusqu'à la perte de connaissance. En présence de ces signes cliniques, le médecin prescrira une échographie cardiaque, complétée par un cathétérisme pour confirmer le diagnostic. En fonction des vaisseaux touchés, un traitement ou une chirurgie seront proposés.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.