Arnica montana : comment utiliser son macérât huileux ?

L’Arnica montana (ou plantain des Alpes) est une plante très utilisée en homéopathie, notamment sous forme de granules. Mais l’arnica peut aussi être préparé en macérât huileux (huile végétale) et il peut être intéressant de coupler une huile essentielle à l’arnica. Mais quelles sont ses propriétés ? Comment l’utiliser ?
©iStockIstock

Macérât huileux d’Arnica montana

Sous forme de macérât huileux, l’Arnica montana est très intéressant pour soulager les hématomes et favoriser leur disparition et d’une façon générale pour traiter les contusions. Connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, il peut également être utilisé en cas d’inflammations articulaires telles que des arthrites ou en cas d’entorse ou de foulure. Ainsi, les propriétés du macérât huileux d’Arnica montana sont semblables à celles de sa préparation homéopathique.

Comment utiliser le macérât huileux d’Arnica montana

Sous forme de macérât huileux, les principes actifs de l’Arnica montana sont concentrés. Pour autant, cette huile végétale peut s’utiliser pure, en massages, notamment lorsqu’on souhaite apaiser des tensions musculaires ou traiter des bleus, des hématomes. Il est aussi possible de la mélanger à des huiles essentielles (HE) pour optimiser son action ou agir de façon plus ciblée. Par exemple, on peut associer du macérât huileux d’Arnica montana à des huiles essentielles de lavande vraie si on souhaite exercer une action apaisante, à de l’HE de cyprès pour stimuler la circulation sanguine, à des HE de romarin et de sauge (respectivement 10 gouttes et 5 gouttes dans 50 ml d’huile d’Arnica) pour soulager des courbatures, etc.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Arnica
Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :