Sommaire

Faut-il multiplier les sources d’orgasme ?

Oui, il faut multiplier les sources d’orgasmes ! Un, parce qu’en stimulant les différentes zones érogènes, on peut donner plusieurs types d’orgasmes et les multiplier. "Chaque stimulation procure un plaisir légèrement supérieur au précédent", selon le Dr Gérard Leleu. Et deux, parce que cela peut également permettre de gérer la phase réfractaire chez l’homme.

En pratique : L’homme peut par exemple donner un orgasme clitoridien à sa partenaire, en attendant le retour de son érection et un éventuel nouvel orgasme.

À noter : Pour la femme, le recours aux jouets érotiques peut s’avérer un bon moyen de multiplier les orgasmes. "En se masturbant ou en utilisant des jouets, elle obtient un orgasme clitoridien dans 99 à 100 % des cas", selon Gérard Leleu.

Comment maîtriser son éjaculation ?

Le contrôle par l’homme de son éjaculation permet de faire durer le plaisir et peut permettre de donner de multiples orgasmes à sa partenaire. Pour cela, il faut repérer la phase d’éjaculation imminente, c’est-à-dire quand l’homme ressent "un plaisir soudain et aigu à la racine de la verge", signale le Dr Gérard Leleu. Il faut alors suspendre tout mouvement, serrer les fesses et fermer la vessie, comme pour empêcher la miction. Il peut également être utile de "réduire l’excitation cérébrale" ou de "serrer les paupières", selon le sexologue.

Il faut attendre au moins 100 secondes et le réflexe éjaculatoire ne devrait pas se produire. Mais cette technique reste "difficile à maîtriser pour la plupart des hommes", d’après le spécialiste.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.