Messieurs : 4 erreurs au lit qui empêchent votre partenaire d'atteindre l'orgasme
Publié le 16 Avril 2019 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Validé par : Dr Gérard Leleu, Médecin sexologue

Erreur n°1 : ne pas être à l’écoute de la femme

Messieurs : 4 erreurs au lit qui empêchent votre partenaire d'atteindre l'orgasme© IstockEtre à l’écoute de sa partenaire, c’est s’assurer de la combler en mettant en application ses demandes. Et pour cela, il est impératif de connaître les différences entre les deux organes féminins pourvoyeurs d’orgasmes : le clitoris et le vagin. "L’orgasme clitoridien, l’homme le connaît depuis toujours, mais il applique mal les choses, déplore le Dr Leleu. Néanmoins, cela peut se corriger en apprenant ce sexe et en étant à l’écoute de la femme : messieurs, consultez les passages où sont exposées son anatomie et sa physiologie, repérez-en les points sensibles, écoutez ce que vous dit la femme, demandez-lui des précisions sur ce qui est bon."

Publicité
Publicité

Et surtout, prêtez attention au ressenti de votre partenaire sur le moment : "L’homme ne sait pas toujours bien caresser le clitoris. Quand il le caresse, l’orgasme ne survient que dans 45% des cas alors que quand la femme le stimule elle-même, elle atteint l’orgasme dans 95% des cas, voire 100%. Il est souvent trop brutal. Selon le plaisir de la femme, donc selon son chant, ses mots, ses cris, il faut adapter et bien être à l’écoute pour savoir si ce n’est pas trop fort, si ça ne va pas assez vite ou au contraire trop vite… Il faut vraiment qu’il puisse s’ajuster à ce qui rend la femme jouissante."

Autre source de plaisir à ne pas négliger : le vagin. Nombreuses sont en effet les femmes qui ne parviennent pas à avoir un orgasme vaginal lorsqu’elles sont pénétrées. Mais selon le Dr Leleu, les hommes auraient tout intérêt à ne pas se contenter de leur pénis pour stimuler cette zone : "La caresse vaginale avec les doigts est finalement assez peu connue et pratiquée, ou en tout cas pas pratiquée avec toute la délicatesse qu’il faudrait. Il faut donc là encore être très à l’écoute de la femme pour savoir s’il faut aller plus profond, plus vite, moins vite…"

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X