Les médicaments sous haute surveillance
Sommaire

Cymbalta® : nocif pour le foie

Commercialisé en France en 2008, le Cymbalta® (duloxétine) est un antidépresseur sous surveillance renforcée.

Pourquoi est-il sous surveillance renforcée? Des cas d’atteintes hépatiques parfois graves (ictère et insuffisance hépatique aiguë) ont été notifiés aux autorités sanitaires ainsi qu'un risque d’idées suicidaires, de comportements suicidaires ou de suicides (surtout en début de traitement). Le Cymbalta® peut aussi augmenter la pression artérielle, l’hypoglycémie et l’hémoglobine glyquée.

Précautions d’emploi: le Cymbalta® est uniquement délivré sur ordonnance. Sa prise doit respecter la posologie indiquée par le praticien. Il ne doit pas être pris en association avec certains anticoagulants oraux comme la warfarine (risque d’hémorragie) et utilisé avec grande prudence en cas d’hypertension ou de diabète.

Contre-indications: l’utilisation de Cymbalta® est déconseillée chez les enfants et les adolescents, en cas d’insuffisance rénale sévère, d’insuffisance hépatique, de tension artérielle élevée non équilibrée, en association à la fluvoxamine, à la ciprofloxacine, à l’énoxacine ou aux IMAO (famille d’antidépresseurs type Marsilid®), de grossesse et d’allaitement.

A noter: 'Cymbalta® est un médicament très peu prescrit. Il l’est par une minorité de spécialistes qui connaissent bien le médicament et l’utilisent à bon escient', rassure le Dr Martial Fraysse, pharmacien.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :