Cortisone : des effets psychologiques ?

Publié le 25 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Si elle est réputée pour son efficacité contre de nombreuses maladies, la cortisone doit être utilisée avec précaution. Elle peut déclencher divers effets indésirables. Le plus connu d'entre eux est certainement la prise de poids. Mais saviez-vous que la cortisone peut aussi déclencher des troubles psychiques, voire psychiatriques ? 
Publicité

6752233-inline-500x333.jpg

Effets indésirables de la cortisone : les troubles psychiques

Non contente de favoriser l’ostéoporose et la prise de poids dans la partie haute du corps, l'utilisation prolongée de cortisone augmente également les risques d'infection, de diabète et de troubles cardiovasculaires. Entre autres effets indésirables, la cortisone peut aussi avoir des effets psychologiques, et ce même en traitement de courte durée. Dans le meilleur des cas, elle entraîne une sensation d'euphorie. Mais elle peut également provoquer de l'irritabilité ou de l'anxiété. Cette dernière peut d'ailleurs être la source d'insomnies.

Publicité
Publicité

Cortisone : de rares troublesneuropsychiatriques sévères

Dans environ 5 à 10 % des cas, les effets psychiques de la cortisone prennent des proportions plus importantes. Les corticoïdes entraînent ainsi parfois de véritablesaccès de dépression, en particulier chez les femmes. Chez les hommes, notamment chez ceux qui sont âgés, la cortisone déclenche plutôt des bouffées délirantes et des épisodes maniaques. Ces cas restent tout de même assez rares. Ils peuvent être favorisés par desantécédents de maladies psychiatriques et/ou le dosage des corticoïdes.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X