Je n'ai qu'un seul pied enflé : 3 maladies en causes

Publié le 23 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Les œdèmes des membres inférieurs sont la plupart du temps bilatéraux, mais il peut arriver que seul un pied soit enflé, notamment si la cause est allergique. Il existe des remèdes simples pour soulager l'œdème.
Publicité

6752008-inline-500x333.jpg© Istock

Quelles sont les causes de gonflement d'un seul pied ?

Le gonflement d'un seul pied peut avoir plusieurs origines. Les trois principales causes sont la phlébite, l'érysipèle et l'allergie. La phlébite, qui correspond à l'occlusion d'une veine du mollet par un caillot, se manifeste par un œdème dur. Le mollet est douloureux, un cordon veineux induré peut être palpé. L'érysipèle est une infection bactérienne des parties molles du pied et de la jambe. Le gonflement est douloureux, rouge et chaud. De la fièvre est généralement présente. L'allergie provoque un gonflement plus localisé et qui démange.

Publicité
Publicité

Que faire lorsque l'on a un pied enflé ?

Il est toujours préférable de consulter rapidement lorsque l'on a un seul pied enflé. La phlébite et l'érysipèle sont des urgences médicales, en raison des complications que ces maladies peuvent provoquer. L'érysipèle peut se compliquer lui-même de phlébite ou de septicémie et la phlébite peut entraîner une embolie pulmonaire. Une échographie-doppler veineuse doit être pratiquée pour rechercher la présence d'un caillot. Si c'est le cas, un traitement anticoagulant est mis en route sans tarder. En cas d'allergie, un traitement anti-histaminique ou par corticoïdes est nécessaire. L'allergie peut être due à une piqûre d'insecte ou au contact d'un produit allergisant.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X