Dos : 9 douleurs qui doivent vous inquiéter

Publié le 28 Novembre 2016 par Laurène Levy, journaliste santé | Mis à jour le 27 Septembre 2018 par Aurélie Blaize, journaliste santé
Validé par : Dr Gilles Mondoloni, Médecin du sport et ostéopathe
Un mal de dos le matin au réveil, des douleurs qui durent depuis des semaines... Il ne faut pas banaliser le mal de dos parce qu'il est fréquent. Dans certains cas, il doit faire l’objet d’une consultation médicale sans attendre. Voici les signes qui doivent alerter avec le Dr Gilles Mondoloni, médecin ostéopathe et attaché des Hôpitaux de Paris en rhumatologie. 
Publicité

Une douleur plus forte le matin

© FotoliaVous vous réveillez le matin avec l’impression d’être rouillé(e) ? Cette sensation doit vous alerter et vous inciter à en parler à un médecin.

Le signe de quoi ? "D’une douleur mécanique, probablement de l’arthrose si elle dure moins d’une demi-heure le matin", selon le docteur Gilles Mondoloni, médecin ostéopathe attaché des Hôpitaux de Paris en rhumatologie.

Publicité

Comment la soigner ? Avec un traitement antalgique.

Publicité

Une douleur qui dure plus de 15 jours

Une douleur au dos doit inquiéter si elle dure plus de 15 jours.

Le signe de quoi ? "Si la douleur violente survient après un choc ou une chute et dure plus de 10 ou 15 jours, elle peut révéler un tassement d’un disque intervertébral ou une fracture de vertèbre" avertit le docteur Mondoloni, qui préconise dans ce cas de consulter un médecin au plus vite.

Une douleur après 50 ans chez la femme

Avec l’âge, les os se fragilisent. Un mal de dos récurrent doit donc inquiéter la femme à partir de 50 ans, à la ménopause, et l’homme à partir de 70 ans, à l’andropause.

Le signe de quoi ? "La fragilisation osseuse représente un risque de tassement des vertèbres", explique le médecin ostéopathe.

Une douleur qui ne passe pas malgré les médicaments

Si les antalgiques classiques (comme le paracétamol) ne calment pas la douleur, il faudra consulter un médecin pour trouver l’origine du problème et mettre au point un traitement adapté.

Le signe de quoi ? "Si la douleur est tenace, elle peut être le signe d’une compression de la moelle épinière ou des nerfs rachidiens (nerfs qui émergent de la moelle épinière et non du cerveau, ndlr) et, plus on attend, plus ce sera difficile à soigner" souligne le docteur Mondoloni.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X