Œil irrité : une sécheresse oculaire en cause

L’irritation oculaire est une sensation très désagréable qui peut avoir différentes causes. L’œil subit des agressions quotidiennes : pollution, virus, bactéries, maquillage, lentilles… Mais il arrive parfois que l’irritation soit provoquée par une sécheresse oculaire. Explications.

Publicité
Publicité

© Istock

Qu’est-ce que la sécheresse oculaire ?

L’œil est constamment irrigué par les larmes produites par les glandes lacrymales. Ce mélange d’eau et de corps gras agit comme un lubrifiant naturel qui protège la cornée des agressions extérieures et des infections. Il arrive parfois que la quantité de larmes soit insuffisante ou que la qualité soit insatisfaisante chez certains individus. La sécheresse oculaire en est la résultante. Pour la traiter, procurez-vous des larmes artificielles dans une pharmacie. Si ce symptôme persiste, il peut être dû à une maladie de l’œil. D’autres traitements sont possibles, demandez conseil à votre opticien ou ophtalmologiste.

Publicité

Œil irrité : est-ce une sécheresse oculaire ?

Publicité

En cas de sécheresse oculaire, l’irritation n'est pas le seul des symptômes. D’autres troubles peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Vous pouvez avoir l’impression de voir moins bien, de ressentir une fatigue oculaire, mais aussi d’être plus sensible à des éléments extérieurs comme le tabac, la luminosité. Si vous avez les paupières collées au réveil, des démangeaisons, un inconfort persistant ou si vous notez une absence totale de larmes, il est probable que vous souffriez de sécheresse oculaire.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés