Vitamine D et système immunitaire: quel est le lien?

La vitamine D est surtout connue pour son rôle essentiel dans la solidité du squelette. Elle favorise l’absorption de certains minéraux (le calcium, par exemple) et les aide à se fixer sur les os. Mais une étude danoise, publiée en mars 2010 dans Nature Immunology, a aussi démontré son importance dans le système immunitaire. D’après le professeur Geisler, de l’université de Copenhague, les lymphocytes T ne commencent à combattre les virus et autres agents pathogènes que s’ils ont suffisamment de vitamine D à disposition. Sans elle, ils restent «en sommeil»… Cela explique pourquoi les rhumes et autres infections sont plus courantes chez les personnes souffrant d’un manque en vitamine D. Pour aller plus loin, cette vitamine aide aussi à prévenir les maladies auto-immunes et les pathologies cardiovasculaires. Elle aurait également une action anticancer.

Comment faire le plein de vitamine D ?

La vitamine D est principalement synthétisée par la peau, par exposition aux rayons du soleil. Problème: en hiver, l’ensoleillement est rarement suffisant pour faire le plein de vitamine D. Pour activer vos défenses immunitaires, tournez-vous vers les aliments riches en vitamine D, comme les poissons de mer gras (par exemple, la sardine) et la spiruline. Vous en trouverez aussi un peu dans la viande, les abats, les champignons… Ceci étant dit, l’alimentation suffit rarement à couvrir la totalité des besoins en vitamine D. Une supplémentation peut donc être intéressante contre les infections hivernales: demandez l’avis de votre médecin.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Vidéo : L'astuce anti rhume qui marche

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.