Valériane

Nom latin: 

Valeriana officinalis

Nom(s) vulgaire(s): 

herbe-aux-coupures, herbe-à-la-femme-battue, guérit-tout, herbe-au-loup, herbe-aux-chats.

Famille: 

Valérianacées

Période de récolte: 

Valériane : HistoireDu latin valere, son nom signifie « bien se porter ». Dans l’Antiquité, la valériane était utilisée pour soigner les contractions nerveuses. Jusqu’au XIXe siècle, elle traitait l’épilepsie, les convulsions infantiles, les maux d’estomac, ainsi que l’hystérie. Son seul désavantage : l’odeur désagréable qui se dégage de ses racines séchées et de ses fleurs fanées !Valériane : Comment la reconnaître?La valériane est une plante herbacée. Elle possède une tige dressée, ornée de cannelures. Elle peut atteindre deux mètres de hauteur. Ses feuilles sont groupées autour de la tige.Valériane : Parties utiliséesLes parties utilisées de la valériane sont les parties souterraines (rhizome, racine, stolon).Valériane : PosologieEN USAGE INTERNE Contre les troubles neurovégétatifs, troubles légers du sommeil Infusion : laisser infuser 15 min. 1 cuill. à soupe de rhizome par tasse d’eau bouillante. Filtrer. 1 tasse en fin d’après-midi et/ou vers 20 h.ouGélules de poudre : 2 par jour pendant le repas (troubles neurovégétatifs) ou 2 avant le dîner et 2 au coucher (troubles légers du sommeil).ouGélules dosées à 50-100 mg d’extrait sec : 2 gélules 3 fois par jour.ouExtrait aqueux ou hydroalcoolique titré à moins de 30° d’alcool, suspension ou solution buvable : 1 à 2 fois par jour (troubles neurovégétatifs) et 1 fois au coucher (troubles légers du sommeil).En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.Valériane : Précautions d'emploi

Sauf avis médical, la plante est proscrite en cas de prise de psychotropes, de même que pendant la grossesse ou lors de l’allaitement. Comme toute plante, elle peut s’avérer nocive en quantités inappropriées. Respectez toujours les doses indiquées. Ne pas donner en dessous de 6 ans sans avis médical.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

Valériane : Maladie(s) associée(s) :

Les plantes les plus consultées

Publicité

Contenus sponsorisés