La pose du stérilet

Le stérilet doit impérativement être mis en place par un médecin, un gynécologue ou une sage-femme. Qu'il soit en cuivre ou à base d'hormones, la technique de pose est la même : il s'agit d'un geste rapide, pas toujours très agréable. Des antalgiques peuvent être prescrits avant la pose, si vous le souhaitez. Le praticien introduit dans le vagin un tube dans lequel se trouve le stérilet ; en retirant le tube, le stérilet prend sa forme de T et se met en place dans l'utérus. Le DIU en cuivre peut être posé à n'importe quel moment du cycle, tandis que le DIU hormonal doit être placé dans la semaine qui suit l'apparition des règles. Des petits saignements ainsi qu'une gêne au niveau du bas-ventre peuvent apparaître après la pose, mais doivent disparaître dans les 48 heures. Une échographie est réalisée à la fin du geste afin de s'assurer que le dispositif est bien en place. Deux petits fils doivent dépasser légèrement du vagin. Un examen gynécologique annuel est ensuite recommandé pour contrôler sa bonne position.

Le retrait du stérilet

Le stérilet peut être gardé 3 à 5 ans, selon le modèle. Il peut aussi être retiré à tout moment en cas de désir de grossesse. Le retrait doit être pratiqué par un médecin, un gynécologue ou une sage-femme. Le geste est plus rapide que pour la pose. Le praticien, à l'aide d'une pince spéciale, tire doucement sur les fils du stérilet jusqu'à son retrait. Une douleur pouvant être ressentie, des antalgiques peuvent être pris avant le geste. Un nouveau dispositif peut être posé tout de suite après.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.