Pilule contraceptive : les contre-indications

Publié le 11 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
La pilule contraceptive ne convient pas à toutes les femmes. Elle est donc remplacée par une autre méthode contraceptive lorsqu’il existe un risque d’effet secondaire à la pilule.
Publicité

6749322-inline-500x333.jpg© Istock

Pilule contraceptiveet interactions médicamenteuses

La pilule contraceptive peut être moins efficace si sa prise est combinée avec des traitements médicamenteux comme les inducteurs ou inhibiteurs enzymatiques comme les antirétroviraux, ainsi que certains antibiotiques et antiépileptiques. Cette baisse d’efficience peut d’ailleurs se prolonger durant le cycle qui suit l’arrêt du traitement. Attention aussi à l’automédication: un traitement disponible sans ordonnance ne fait pas toujours bon ménage avec la pilule. C’est le cas du millepertuis.

Publicité
Publicité

Effets secondairesliés à la pilule contraceptive

Il existe deux types de contre-indications de la pilule contraceptive:- les contre-indications absolues,qui interdisent la prescription d’une contraception hormonale. C’est le cas de la pilule œstroprogestative, appelée aussi pilule combinée qui peut, chez certaines femmes, entraîner thrombose, phlébite et embolie. Hypercholestérolémie, cancer du sein, maladie du foie, insuffisance rénale ou encore hypertension artérielle figurent parmi les nombreuses contre-indications absolues.- Les contre-indications relatives,qui peuvent restreindre l’utilisation de la pilule: il peut s’agir d’un problème mammaire bénin, de varices, d’un fibrome utérin. L’âge est aussi une contre-indication relative à la pilule combinée : c’est pourquoi d’autres contraceptifs sont préférables après 40ans. De même, les fumeuses de plus de 35 ans devraient opter pour un autre contraceptif que la pilule.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X