La pollution, l'une des principales causes de stérilité masculine

Même à faibles doses, les nombreux polluants auxquels les hommes sont exposés quotidiennement ont un impact direct sur la qualité et la quantité des spermatozoïdes. Les scientifiques s'accordent à dire que la pollution constitue un facteur de risque d'infertilité au sein d'un couple. Phtalates, plomb, protoxydes d'azote, PCB, parabènes, métaux lourds… Les sources de toxicité sont présentes partout dans l'environnement et nuisent à la productivité des spermatozoïdes.

Comment la pollution accroit-elle les risques de stérilité masculine ?

De nombreuses études ont démontré que l'exposition à certains polluants peut avoir un impact direct sur la mobilité des spermatozoïdes, sans savoir exactement dans quelles proportions. Ce que l'on sait, en revanche, c'est que ces produits à fort pouvoir toxique sont susceptibles d'agir comme des perturbateurs endocriniens. Ainsi, ces molécules sont connues pour mimer ou bloquer l'activité hormonale essentielle notamment dans le cadre de la conception. À ce titre, les autorités sanitaires recommandent aux futures mamans de limiter le plus possible les expositions à des substances chimiques au cours de la grossesse ainsi que pendant la petite-enfance. Les périodes de forte croissance constituent des étapes clés qui ont une incidence sur la fertilité future.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.