Polynucléaires éosinophiles hauts : qu'est-ce que ça veut dire ?

Publié le 31 Octobre 2018 par La Rédaction Médisite
Les globules blancs sont constitués de plusieurs types de cellules, principalement les lymphocytes et les polynucléaires. Ces derniers sont eux-mêmes de 3 types différents : neutrophiles, éosinophiles et basophiles. Un taux élevé de polynucléaires éosinophiles peut avoir plusieurs significations.
Publicité

6754700-inline-500x281.jpg© Istock

Quelles sont les causes de l'élévation du taux des polynucléaires éosinophiles ?

Les polynucléaires éosinophiles sont systématiquement dosés lors des bilans sanguins de routine. La première cause d'élévation du taux de polynucléaires éosinophiles, et la plus fréquente, est l'allergie. Les sujets à tendance allergique ou lors d'une allergie généralisée présentent toujours une réaction éosinophilique. Certaines maladies pulmonaires provoquent également une augmentation du nombre des polynucléaires éosinophiles, comme l'asthme par exemple. Ce type de globules blancs peut aussi être augmenté dans le cas de certains cancers, comme la leucémie ou les cancers bronchiques.

Publicité
Publicité

Quel bilan pratiquer lorsque le taux de polynucléaires éosinophiles est élevé ?

Lorsque l'on se trouve face à un taux élevé de polynucléaires éosinophiles, il faut tout d'abord éliminer un terrain allergique qui pourrait expliquer cette anomalie. Un bilan pulmonaire est ensuite préconisé, à la recherche d'un asthme ou d'une autre atteinte bronchique (radiographie thoracique, fibroscopie). Enfin, un bilan sanguin complet est réalisé, à la recherche d'un syndrome inflammatoire qui pourrait révéler une maladie plus grave sous-jacente.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X