Enfant fatigué le matin : un signe d'apnée du sommeil ?

Contrairement à ce que l'on imagine souvent, l'apnée du sommeil concerne aussi les bébés. Dans la plupart des cas, c'est une hypertrophie des amygdales ou des adénoïdes qui est en cause. Loin d'être anodine, l'apnée du sommeil chez l'enfant peut au contraire avoir de sérieuses conséquences sur la santé des tout-petits : perte de poids importante, problème de croissance, maux de tête au réveil, irritabilité, hyperactivité et, bien sûr, fatigue chronique.
©iStockIstock

La fatigue au réveil : le premier symptôme de l'apnée du sommeil chez l'enfant

Chez l'enfant, l'apnée du sommeil se manifeste fréquemment entre 2 et 6 ans. Elle se caractérise par de courtes pauses respiratoires qui peuvent parfois durer jusqu'à plusieurs dizaines de secondes. Durant ce laps de temps, l'enfant cesse totalement de respirer puis, dans un état de semi-conscience, reprend subitement son souffle. Conséquences ? Il se réveille fatigué, irritable, énervé et particulièrement sensible à l'environnement qui l'entoure (bruits, lumière...).

Apnée du sommeil : pourquoi l'enfant se réveille-t-il fatigué ?

Lorsqu'un enfant fait des apnées du sommeil, il passe des nuits très éprouvantes. Il est en effet perturbé par des gênes respiratoires, par des micro-réveils à répétition, par un rythme cardiaque irrégulier et par une ventilation insuffisante. Le sommeil s'en trouve par conséquent fragmenté et irrégulier. A bout de nerfs, l'enfant va généralement manifester cette fatigue par une hyperactivité inhabituelle, mais aussi par un défaut de concentration évident.

> Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un robot cuiseur en participant au jeu concours de La Banque Postale

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.