Sommaire

Faire des voeux

C'est quand même amusant de voir comment cette période fatidique de l'année est empreinte d'une atmosphère de rédemption. Ambiance : "le Nouvel An lave plus blanc".

A lire aussi :

Erotique beauté

Choisis ton camp camarade, la chance de ta vie se présente à toi ce 31 décembre. Tente ta chance, essaye encore !

Ceci étant, la démarche n'est pas dénuée d'un certain cynisme : "Bon, voilà, tu as été nulle - ou à peu près - toute l'année qui vient de s'écouler, c'est le 1er de l'An, il te reste une chance de sauver ta peau pour l'année à venir. La condition étant que tu prennes de bonnes résolutions"... Moi, brave fille, je m'y résous.

"On ne sait jamais, des fois que...".

Etre belle

Et me voilà partie dans la confection d'une liste à la Prévert sur l'air de "qui perd gagne" : je perds trois kilos, je gagne au loto (oui, je vais jouer tous les mercredis).

Donc, cette année, je vais être plus que parfaite. Je vais arrêter de me fâcher avec ma sœur pendant quinze jours, je vais être super sexy du soir au matin (en commençant par troquer mon vieux peignoir gribouille contre un Kenzoki et mes charentaises contre des pantoufles de vair, ça va le faire !). Je vais devenir une déesse. Ca, c'est facile, j'ai déjà l'abonnement au club de gym, il faut juste que j'y aille maintenant. J'irai tous les premiers mercredis du mois à midi par exemple. C'est facile, la sirène des pompiers sonnera le rappel.

Faire des économies

Cette année, je vais aussi devenir top intelligente. Ok, le soir, je lirai au lieu de zapper "mine de rien" ou de regarder béatement les DVD du coffret de Desperate Housewives que j'ai reçus en cadeau à Noël.

Tant que j'y suis, je vais aussi faire des économies. Je vais cacher une chaussette sous mon matelas et y glisser un euro à chaque kilo perdu et deux autres à chaque cours de gym effectué. Je vais même résister à la tentation : je ne chercherai pas à savoir quand démarrent les soldes.

Devenir aimable

Cette année, je vais devenir aimable. Je sourirai gentiment aux gens dans le bus, le métro et au supermarché. Je ne ferai plus de signes obscènes au volant, ou moins souvent.

Et je dirai merci à la petite boulangère quand elle me rend la monnaie, a jolie qui m'énerve avec ses sourires niais à mon keum. D'ailleurs, c'est moi qui prendrai le pain cette année.

Arrêter !

Cette année, je vais arrêter de faire n'importe quoi. Comme de prendre de bonnes résolutions. De toute façon, Oscar Wilde a constaté que "la fatalité veut que l'on prenne toujours les bonnes résolutions trop tard". Je suis d'accord, c'est trop tard maintenant.

On verra l'an prochain.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.