Pourquoi votre lave-vaisselle peut vous rendre malade

Publié le 15 Janvier 2018 par Chloé Parisse, journaliste santé
Une étude publiée le 12 janvier 2018 dans la revue américaine Applied and Environmental Microbiology démontre que les lave-vaisselles seraient remplis de bactéries et de champignons. La présence de ces microbes pourrait avoir de lourdes conséquences sur la santé de certaines personnes.
Publicité
Pourquoi votre lave-vaisselle peut vous rendre malade Adobe Stock

Les lave-vaisselles sont-ils dangereux pour la santé ? Des chercheurs en provenance du Danemark, de Slovénie et de Belgique se sont réunis pour réaliser une étude sur les microbes présents au sein des lave-vaisselles. Les résultats montrent que ces appareils ménagers grouillent de bactéries, pas toujours inoffensives...

A lire aussi : La stérilisation

Dangereux pour les personnes immunodéprimées

Les chercheurs ont prélevé des échantillons sur les joints en caoutchouc de 24 lave-vaisselles domestiques. L'étude visait à examiner les bactéries et champignons présents dans ces appareils domestiques et à comprendre les facteurs qui influencent cette prolifération bactérienne.

Les bactéries trouvées dans les appareils ménagers appartiennent aux genre Pseudomonas, Escherichia et Acinetobacter, trois "pathogènes opportunistes". Cela signifie qu'ils sont normalement inoffensifs, mais peuvent causer des infections chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli. Pseudomonas est un micro-organisme qui peut provoquer des infections aiguës ou chroniques, parfois graves et mortelles. Certaines souches d'Escherichia peuvent provoquer une intoxication alimentaire grave pouvant déboucher sur une maladie sévère d'origine alimentaire. Enfin, Acinetobacter peut causer des infections dans tous les organes. Les chercheurs ont également trouvé divers champignons tels que Candida, Cryptococcus et Rhodotorula. Les trois constituent également des agents pathogènes opportunistes, mais leur présence demeure quand même plutôt inquiétante !

Publicité
Publicité

Une des auteurs de l'étude, Nina Gunde-Cimerman, a déclaré que les lave-vaisselles et autres appareils ménagers sont "généralement sûrs" pour les personnes ne présentant pas de problèmes de santé. De quoi être rassuré. Les personnes à risques sont les "groupes sensibles", c'est-à-dire les personnes présentant un déficit immunitaire. Les immunodéprimés doivent donc se montrer prudents face à ces hébergements pour microbes.

Des conditions qui favorisent la prolifération

Concernant l'arrivée de ces bactéries et champignons dans l'enceinte du lave-vaisselle, Nina Gunde-Cimerman explique : "Le point d'entrée principal est l'eau du robinet qui alimente l'appareil. Mais la nourriture contaminée, les gens et les animaux domestiques sont d'autres sources potentielles". Egalement, les lave-vaisselles ont tendance à créer des conditions qui varient d'humide à sec, de chaleur élevée à des températures plus froides, d'acidité faible à forte. Des variations favorisant la prolifération de certains microbes. La présence de détergents et de restes de repas joue également un rôle important dans leur multiplication.

Comment limiter l'accumulation des microbes

"N'ouvrez pas le lave-vaisselle quand il est encore chaud et humide pour empêcher le dégagement d'aérosols dans la cuisine." précise Nina Gunde-Cimerman avant d'ajouter que "l'essuyage du joint en caoutchouc avec un chiffon sec à la fin d'un cycle peut également limiter l'accumulation de microbes".

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X