Eluxadoline : ce médicament contre le côlon irritable augmente le risque de pancréatite

Le nouvel antidiarrhéique Truberzi® (Eluxadoline) prescrit chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable serait peu efficace et exposerait à des effets indésirables parfois graves comme l'apparition d'une pancréatite, d'après la revue médicale indépendante Prescrire.

Publicité
Publicité


Un médicament pourrait provoquerait la pancréatite. La revue médicale indépendante Prescrire avertit sur l'inefficacité et les effets indésirables du médicament Truberzi® (Eluxadoline), un nouvel antidiarrhéique prescrit chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable avec diarrhée.

Une inefficacité prouvée

Selon les auteurs de la revue médicale, les chercheurs ont examiné deux groupes de patients atteints par le syndrome du côlon irritable, le premier groupe était traité avec le nouveau médicament Truberzi® pendant 6 mois et le second groupe avec un placebo pendant une durée égale. Les résultats ont montré que les patients qui ont déclaré être soulagés pendant au moins la moitié du temps dans le groupe éluxadoline étaient seulement 10 % de plus que ceux des groupes placebo. Egalement, les chercheurs ont constaté dans la balance bénéfices/risques du médicament, la présence d'un danger de pancréatite grave. Le pancréas est une petite glande située derrière l’estomac, qui intervient dans plusieurs fonctions de l’organisme, notamment dans la régulation de la glycémie grâce à la production d’insuline. Il arrive parfois qu’il augmente de volume : on parle alors de pancréatite.

Publicité

Deux solutions pour calmer les douleurs

Le syndrome du côlon irritable ou syndrome de l'intestin irritable, ou encore colopathie fonctionnelle, est un trouble intestinal qui affecte le côlon. Ses principaux symptômes concernent bien entendu la sphère digestive. Les plus courants sont des maux de ventre localisés au niveau de l'abdomen, généralement après les repas, des ballonnements fréquents qui entraînent un gonflement du ventre et provoquent des douleurs très pénibles et des troubles du transit comme la constipation, des diarrhées ou alternance de l'une à l'autre.

Publicité

A l'heure actuelle, aucun traitement n'est capable de modifier l'évolution naturelle de ces troubles explique Prescrire. Les solutions les plus utiles sont la suppression des aliments associés aux troubles, l'augmentation de l'activité physique et les psychothérapies. Les antispasmodiques comme le pinavérium et l'huile essentielle de menthe poivrée semblent plutôt efficaces pour calmer les douleurs et provoqueraient moins d'effets secondaires, selon la revue médicale indépendante.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X