Alemtuzumab : des risques de problème de coeur avec ce médicament contre la SEP

Publié le 18 Avril 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Trois études parues dans la revue médicale Neurology rapportent des cas d'effets secondaires graves liés à la prise de l'alemtuzumab (Lemtrada®), un traitement prescrit en cas de sclérose en plaques. 
Publicité

Le médicament Alemtuzumab (Lemtrada®) est dans le viseur des scientifiques. Pas moins de trois études parues dans la revue scientifique Neurology le 30 mars 2018 soulignent les effets secondaires graves liés à la prise de ce traitement prescrit contre la sclérose en plaque. Dans la liste : problèmes de vésicule biliaire, troubles cardiaques et maladie autoimmune.

Publicité

Un manque d'oxygène du coeur

La première étude rapporte : huit cas de cholécystite acalculeuse agüe soit une maladie inflammatoire de la vésicule biliaire, rapportée à l'Agence américaine du médicament (FDA), après la prise du médicament. Selon les chercheurs,"passé quatre cas on peut commencer à confirmer le risque d'effets secondaires". Dans la deuxième étude, les chercheurs révèle deux cas déclarés de lymphohistiocytose hémophagocytaire (LHH), une maladie autoimmune qui entraîne de la fièvre et des troubles du foie. Enfin, dans le troisième article : c'est un cas de syndrome coronarien aigüe chez une jeune femme de 24 ans atteinte d'une sclérose en plaques qui se serait déclaré juste après la perfusion du médicament. La jeune femme se serait plaint d'une douleur à la poitrine pendant 20 minutes. Le syndrome coronarien aiguë est susceptible d'entraîner une obstruction d'une artère et entraîner un manque d'oxygène du coeur.

Publicité

En 2016, déjà, la Commission Transparence de la Haute Autorité de Santé avait évalué un service médical rendu trop faible entraînant le déremboursement de l'Alemtuzumab. Depuis les autorités de santé avaient insisté pour que le médicament soit uniquement utilisé en cas de sclérose en plaques sévère.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X