Échographie de grossesse pas normale : que faire ? quels recours ?

Publicité

Une grossesse est un évènement merveilleux, mais qui comporte des risques. Pour cette raison, trois échographies sont obligatoires au cours de la grossesse afin de surveiller la croissance du bébé. Malheureusement, une échographie de grossesse peut révéler une anomalie, ce qui conduit les médecins à réaliser de nouveaux examens… et les parents à prendre des décisions difficiles.

Publicité

Symptômes de grossesse© Fotolia

Les trois échographies de grossesse obligatoires

La première échographie, réalisée entre la 11e et la 13e semaine, permet de visualiser les membres et les organes. Le médecin prend des mesures pour s’assurer que la croissance débute favorablement. La deuxième échographie se réalise entre la 21e et la 23e semaine (5e mois). Le médecin surveille la croissance du bébé, en particulier le fonctionnement du cœur. La 3e échographie (31e-33e semaines) consiste à examiner à nouveau tous les organes et à contrôler la circulation sanguine.

Publicité
Échographie de grossesse anormale : échographies focalisées et de diagnostic

Si une anomalie est détectée au cours d’une des trois échographies obligatoires, on réalisera alors des échographies focalisées pour confirmer l’anomalie et obtenir plus d’informations. S’il existe un grand risque ou des antécédents, des échographistes spécialisés effectueront des échographies de diagnostic. Objectif : identifier la nature de l’anomalie et la cause de celle-ci.

Que faire si une malformation est détectée sur une échographie de grossesse ?

Les tests prénataux permettent de détecter une malformation ou une maladie génétique (trisomie 21, cardiopathie, anencéphalie, spina-bifida, syndrome de Turner…). Les atteintes sont généralement visibles pendant le deuxième trimestre de la grossesse. Les médecins devront expliquer aux futurs parents les conséquences des malformations ou de la maladie : symptômes, chances de survie, prise en charge... Il évoquera la possibilité d’interrompre la grossesse, mais cette décision appartiendra aux parents.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité