Mycose buccale après une fellation, c'est possible ?

Publicité

Si votre partenaire souffre d’une mycose génitale ou si vous pratiquez souvent des fellations, il est légitime de vous demander si vous risquez de développer une infection après avoir prodigué ces caresses buccales. D’autant que les mycoses buccales peuvent avoir des conséquences désagréables, voire très graves…

Publicité

© Fotolia

Mycose buccale : peut-on la contracter après une fellation ?

La mycose génitale, selon le champignon en cause, peut être hautement contagieuse. Et pas seulement par le contact des muqueuses génitales : en effet, certaines mycoses peuvent également se transmettre par la salive ou le sang. Et si vous n’avez pas la possibilité de vous brosser les dents et vous rincer la bouche après une fellation, le risque de contracter une mycose buccale après une fellation est accru. Cependant, même si votre partenaire ne souffre pas d’une mycose génitale, mais que vous lui prodiguez quotidiennement des fellations, le danger est là : le frottement répété du pénis à l’intérieur de la bouche peut créer des lésions et par conséquent la survenue d’une mycose buccale.

Publicité
Mycose buccale : quelles sont les conséquences ?

Les traitements d’une mycose buccale sont compliqués à mettre en œuvre. Or cette pathologie est fortement handicapante, car elle perturbe l’appétit, gêne la déglutition, est très douloureuse et peut provoquer des nausées. Une mycose buccale, si elle n’est pas ou mal traitée, peut défigurer la personne qui en souffre et se propager jusqu’aux voies respiratoires. Il est donc recommandé de cesser les fellations en cas de mycose génitale du partenaire et de ne pas pratiquer de caresses buccales trop souvent…

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité