Maladies vénériennes : 1 symptôme d'alerte chez l'homme

Publicité

Les maladies ou infections sexuellement transmissibles (MST, IST) désignent l’ensemble des pathologies qui se contracte par voie sexuelle, parfois par d’autres voies telles que la salive. Appelées aussi maladies vénériennes, elles affectent aussi bien les hommes que les femmes. Découvrez les différents symptômes qui apparaissent chez les hommes.

Publicité

© Istock

L’excroissance, le principal symptôme des maladies vénériennes chez les hommes

Les MST se manifestent souvent par des boutons (herpès génital, syphilis) ou des verrues qui portent le nom de condylomes (infection à papillomavirus). Dans le cas de l’herpès génital, les boutons sont concentrés autour des organes génitaux (pénis, testicules) et dans la région anale. Ils s’accompagnent de démangeaisons et d’une sensation de brûlure. L’infection est provoquée par un virus. Les condylomes surviennent plusieurs semaines après l’infection, jusqu’à deux mois après le rapport sexuel. La syphilis se manifeste d’abord par de petites plaies indolores, puis des boutons qui n’entraînent généralement pas de douleur. La balanite est une inflammation du gland qui conduit à la formation de plaques rouges recouvertes d’un enduit blanchâtre avec, dans certains cas, l’apparition de pustules.

Publicité
Dépistage des maladies vénériennes chez l’homme

Le dépistage précoce permet de mieux prendre en charge les IST. Néanmoins, ces maladies ne sont pas toujours faciles à détecter car elles sont parfois asymptomatiques et les premiers symptômes apparaissent souvent plusieurs semaines après la contamination. Le dépistage repose sur l’examen clinique du patient, les prélèvements et les analyses sanguines.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité