Se mettre dans le noir pour soulager la migraine

Publicité

Il ne faut pas confondre migraine et simple mal de tête. Généralement, on parle de mal de tête quand la douleur est faiblement intense et passe rapidement. La migraine, quant à elle, s'installe pour ne partir parfois que des jours plus tard. La lumière est un facteur aggravant de la migraine. Alors, en cas de migraine, que faire ?

Publicité

© Fotolia

Les symptômes de la migraine

Quand on souffre de migraine, on la sent souvent arriver. Elle prend place selon son propre rite, partant de l’œil, de l'oreille ou de l'arrière de la tête, pour se propager lentement, mais durablement. La durée d'une migraine varie de quelques heures à plusieurs jours. Des troubles visuels accompagnent la migraine, des flashs lumineux ou même des pertes de vue temporaires. La douleur de la migraine est souvent si intense qu'elle peut entraîner une perte de conscience ou des vomissements.

Publicité
Lumière et migraine

Migraine et luminosité font rarement bon ménage. On parle même de migraines ophtalmiques. Celles-ci sont de plus en plus répandues en raison du temps passé devant les écrans. Le premier geste à effectuer en cas de migraine, et celui qui est souvent instinctif, est de se plonger dans l'obscurité, le noir le plus complet. Cependant, ce geste est rarement suffisant pour faire passer une migraine. Il doit généralement s'accompagner d'un traitement antalgique et d'une molécule qui cible les migraines. Les personnes qui souffrent fréquemment de migraines peuvent apporter une attention particulière à leur éclairage intérieur, en privilégiant des ambiances tamisées, en évitant les éclairages directs et en diminuant le temps passé devant l'ordinateur ou la télévision.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité