Les dangers des médicaments anorexigènes

Les dangers des médicaments anorexigènes©Fotolia

Un bon régime minceur, c’est avant tout une maîtrise alimentaire, un rééquilibrage des apports nutritifs, et de l’exercice physique. Pour perdre les calories plus rapidement, certains médicaments anorexigènes ont été utilisés comme coupe-faim. De graves effets indésirables expliquent leur très mauvaise réputation.

Publicité
Publicité

Les médicaments coupe-faim amphétaminiques

Les médicaments coupe-faim sont dit anorexigènes parce qu’ils coupent l’appétit. Dérivées des amphétamines, ces molécules médicamenteuses coupent la faim en stimulant la production de neurotransmetteurs comme l’adrénaline.

Publicité

Une interdiction européenne des médicaments anorexigènes

Ces molécules ont été progressivement interdites en France et en Europe. Le très récent scandale du benfluorex (Mediator®) nous rappelle de rester vigilants vis-à-vis de leur prescription, mais aussi de leur commercialisation sur internet. Le benfluorex, dérivé des amphétamines et initialement antidiabétique, a été employé durant des années pour ses propriétés coupe-faim. Des valvulopathies, c’est-à-dire des destructions de valves cardiaques, ont cependant été observées en nombre chez les utilisateurs du benfluorex. Plus généralement, ce type de molécules provoquait des hypertensions artérielles pulmonaires.

Les coupe-faim actuels

Aujourd’hui, les coupe-faim sur le marché français sont des compléments alimentaires dérivés des plantes. S’il n’est pas facile de s’y retrouver, les médecins et pharmaciens sont des professionnels soumis à une déontologie stricte pour vous conseiller. Ces coupe-faim ont un point commun : ils se transforment en gel et gonflent dans l’estomac. Peu offensifs, ils peuvent cependant faire apparaitre des troubles digestifs et des carences en cas d’utilisation abusive ou prolongée.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité