Hernie discale cervicale : les symptômes

Les hernies discales se manifestent essentiellement au niveau des vertèbres lombaires (dans le bas du dos) et des vertèbres cervicales (au niveau du cou). Cette saillie du disque intervertébral dans le canal vertébral affecte essentiellement les personnes ayant entre 30 et 40 ans bien qu’elle puisse survenir à n’importe quel âge. Mais quels sont, en cas de hernie discale cervicale, les symptômes les plus significatifs ? C’est ce que nous allons voir.

Publicité
Publicité

© Fotolia

Hernie discale cervicale : définition

Pour bien comprendre ce qu’est une hernie discale, il faut rappeler que les vertèbres sont séparées les unes des autres par des disques (dits intervertébraux). Ils jouent un rôle d’amortisseur. Il arrive parfois que les fibres de ces disques se fissurent ce qui entraîne une saillie du noyau central de ces disques à l’extérieur de la colonne vertébrale. C’est cela qu’on appelle une hernie discale. Lorsque cela se produit au niveau des vertèbres du cou, on parle de hernie discale cervicale.

Publicité
Hernie discale cervicale : les symptômes

Bien que les symptômes des hernies discales cervicales ne soient pas les mêmes d’un patient à un autre, on retrouve souvent des signes cliniques significatifs. Ces hernies se traduisent généralement par des douleurs dans un bras. Différentes zones du membre supérieur peuvent être concernées : l’aisselle, l’épaule, le bras, l’avant-bras et/ou des doigts. Il arrive également que la douleur irradie dans le dos. Notons toutefois qu’il arrive que certaines hernies discales n’entraînent absolument aucun symptôme et qu’elles passent donc totalement inaperçues.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité