Bronchite chronique : les symptômes

Publicité

Le terme « bronchite chronique » n’est plus beaucoup utilisé depuis que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) la désignée, en 2015, comme une des manifestations de la broncho-pneumopathie-chronique-obstructive (BPCO) au même titre que d’autres maladies respiratoires. La bronchite chronique ne doit être ni banalisée ni négligée, car elle évolue généralement vers l’insuffisance respiratoire et/ou cardiovasculaire et peut devenir invalidante.

Publicité

© Fotolia

Bronchite chronique : définition

Le terme « bronchite chronique » englobe deux maladies qui ont un pronostic très différent : la bronchite chronique dite simple et la bronchite chronique obstructive. La bronchite chronique est la suite logique de plusieurs épisodes successifs de bronchites aiguës. Elle va évoluer en deux phases : la bronchite chronique simple et la bronchite chronique associée à une insuffisance respiratoire. La bronchite est le signe d’une inflammation des bronches résultant de l'exposition à un agent irritant. Cette inflammation bronchique va entraîner le développement anormal des glandes bronchiques et l'augmentation de la sécrétion de mucus par les muqueuses.

Publicité
Les symptômes de la bronchite chronique

Les principaux symptômes de la bronchite chronique sont :

- Une toux productive avec expectorations, catarrhes et/ou crachats, le matin et qui dure depuis au moins 3 mois consécutifs par an sur une période d’au moins deux ans ;

- Une expectoration fluide ou épaisse, purulente ou non ;

- Un essoufflement à l’effort, en montant les escaliers, par exemple ;

- Une respiration irrégulière, courte ou rapide même au repos ;

- Une dyspnée, difficulté à inspirer ou expirer de l’air, en l’absence d’une autre maladie respiratoire comme un rhume, par exemple.

-Une coloration bleuâtre des muqueuses et de la peau peut apparaître dans les cas avancés.

Au moins l’un de tous ces signes doit amener à consulter un médecin. Cette dyspnée, cette toux et ces crachats du matin sont souvent négligés par un fumeur ou un travailleur exposé à des substances irritantes qui les considère comme étant normaux et n’en mesure pas la gravité.

La population touchée par la bronchite chronique

La bronchite chronique touche plus particulièrement les hommes de plus de quarante ans fumeurs et en surpoids. L’apparition de cette maladie peut être accélérée si le patient est quotidiennement exposé à la pollution, environnementale ou dans son milieu de travail, aux poussières et aux intempéries.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité