Rhume pendant l'allaitement : quels traitements ?

Publicité

Contrairement à ce que l’on imagine souvent, rhume et allaitement ne sont pas incompatibles. En effet, il est tout à fait possible de soigner le rhume tout en continuant à donner le sein à bébé. Cela nécessite juste de prendre quelques simples précautions d’usage. On évite bien sûr certains médicaments et on mise en premier lieu sur les traitements naturels. Explications.

Publicité

L’homéopathie, idéale pour soigner le rhume pendant l’allaitement

Dès l'apparition des premiers symptômes du rhume, il est conseillé de prendre nux vomica ou Oscillococcinum en traitement préventif. Lorsque le rhume est diagnostiqué et qu’il se traduit par des éternuements, des maux de tête, une sensibilité oculaire et par un nez qui coule, le traitement homéopathique à base d’Allium cepa 7 CH est tout particulièrement recommandé (5 granulés toutes les 2 heures dès l’apparition des symptômes). Si les mêmes symptômes s’accompagnent en revanche d'un nez bouché, on opte pour Sticta pulmonaria. La posologie reste la même.

Rhume et allaitement : des inhalations comme remède naturel

Publicité

Lorsque l’on souffre d’un rhume, les voies respiratoires sont généralement obstruées. Pour remédier à ce problème rapidement et facilement sans mettre en danger la santé de bébé, on mise sur de simples inhalations. Les vapeurs d’eau chaude permettront de décongestionner le nez, d’éliminer les mucosités et de libérer les voies respiratoires. Les inhalations ne doivent pas excéder 10 minutes et peuvent être réalisées aussi souvent que nécessaire.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité