Prévention de l'hypertension : mangez moins de sel

Publicité

L'hypertension artérielle, qui touche plus de 10 millions de Français, est un facteur de risque des accidents cardio-vasculaires et vasculaires cérébraux (AVC). En prévention de l'hypertension, il peut donc être intéressant de miser le plus tôt possible sur une consommation raisonnée de sel.

Publicité

© Istock

Les symptômes d'hypertension

L'hypertension artérielle est une pathologie cardiovasculaire qui se caractérise par une augmentation importante et anormale de la pression du sang dans les artères, y compris au repos.
On parle généralement d'hypertension lorsque la pression artérielle systolique atteint plus de trois fois 14 cmHg, ou 9 cmHg pour la pression artérielle diastolique. Ces mesures devant évidemment être prises par un professionnel de santé, d'où l'intérêt de consulter rapidement lorsque l'on pense souffrir d'hypertension.
Fréquemment asymptomatique, elle peut toutefois engendrer palpitations, maux de tête, vertiges, fatigue et bourdonnements d'oreille chez certains. Et si elle voit son risque augmenter avec l'âge, il existe d'autres facteurs favorisants comme une alimentation déséquilibrée.

Publicité
L'alimentation comme prévention de l'hypertension artérielle

Étant donné qu'une mauvaise hygiène alimentaire peut favoriser l'apparition de l'hypertension, il est logique qu'une alimentation variée et équilibrée puisse la prévenir.
On privilégie donc l'eau, les fruits et les légumes au détriment de l'alcool et du tabac. On veille aussi à consommer raisonnablement le sel et les produits salés puisqu'une consommation élevée (plus de 5 g par jour) augmente la pression artérielle.
Exit donc le sel de table qui est le plus facile à supprimer, mais aussi les produits industriels trop salés comme la charcuterie, les chips, les conserves, les pizzas, les potages et les sauces, au profit des produits frais et du fait-maison.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité