Allergie : le mal de gorge chronique

Publicité

Les allergies respiratoires causent de nombreux symptômes et quantité d'allergènes peuvent en être la cause. Certains, comme la rhinite ou la conjonctivite, voire l'asthme, sont bien connus et il est souvent évident de faire la relation entre allergie et symptômes. Pourtant, devant un mal de gorge qui dure plusieurs mois, en continu ou de façon discontinue, la question a le mérite d'être posée.

Publicité

© Istock

Mal de gorge chronique : quel rapport avec une allergie ?

Les allergies respiratoires peuvent ne durer qu'une partie de l'année lorsque l'allergène est un pollen, ou toute l'année lorsque les acariens ou les moisissures sont en cause par exemple. Il est possible de ressentir une irritation de la gorge au moment où les symptômes habituels signent l'allergie (rhinite, conjonctivite, asthme…). Pourtant, le véritable mal de gorge, s'il devient chronique, n'est lié à l'allergie qu'indirectement. L'allergène en cause irrite les muqueuses et les fragilise. C'est alors une porte ouverte aux virus et bactéries pour s'installer plus facilement. En ce sens, lutter contre l'allergie, c'est restaurer ses défenses contre les agents pathogènes qui en veulent à notre gorge !

Publicité
Mal de gorge chronique : les autres causes

D'autres causes d'irritation et d'affaiblissement des muqueuses de la gorge sont répandues. Le tabac est un agent irritant majeur. Les reflux gastro-œsophagiens (RGO) sont également responsables de maux de gorge chroniques. Le contenu acide de l'estomac remonte alors le long de l’œsophage pour atteindre la gorge et impacte même parfois la santé bucco-dentaire. Certaines maladies de la thyroïde ou le cancer de la gorge peuvent aussi provoquer des douleurs croissantes et chroniques.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité