Apnée du sommeil chez le bébé : est-ce dangereux ?

Publicité

On entend beaucoup parler de l'apnée du sommeil chez l'adulte, mais savez-vous qu'elle peut aussi toucher les bébés ? Gros plan sur les causes et les risques à court terme et à long terme de l'apnée du sommeil de bébé

Publicité

Apnée du sommeil de bébé : c'est quoi, exactement ?

Comme chez l'adulte, l'apnée du sommeil de bébé se manifeste par des pauses respiratoires involontaires (de 10 secondes à plus de 30 secondes) se reproduisant plusieurs fois au cours de la nuit. L'apnée du sommeil de bébé se manifeste généralement vers l'âge de 2 ans : l'hypertrophie des amygdales en serait la principale responsable.

Publicité
Apnée du sommeil de bébé : quels sont les risques ?

À court terme, l'apnée du sommeil de bébé a déjà des répercussions sur la santé et la vie de l'enfant : les maux de tête au réveil sont très fréquents, il a du mal à se concentrer et peut même présenter des signes d'hyperactivité durant la journée... Mais c'est à long terme que l'apnée du sommeil de bébé présente le plus de risques : elle peut notamment provoquer un retard pondéral ou de croissance. Pourquoi ? Parce qu'elle perturbe la sécrétion des hormones de croissance durant le sommeil… C'est souvent à ce stade que l'apnée du sommeil est détectée et soignée : le traitement consiste principalement à enlever les amygdales de l'enfant. À noter qu'en l'absence de traitement adapté, l'apnée du sommeil peut par la suite entraîner d'autres troubles sévères à l'âge adulte, comme des maladies cardio-vasculaires et de la dépression.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité